Forest: Mohammed Belkaid, combattant IS et candidat kamikaze

Mohammed Belkaid, l’Algérien de 35 ans qui a été abattu mardi dernier lors de l’opération policière dans la commune bruxelloise de Forest, était probablement un combattant du groupe terroriste Etat Islamique (IS). La semaine dernière, 1.700 fiches reprenant des informations sur des djihadistes avaient circulé dans certains médias. L’une d’elles, décelée par la rédaction de la VRT, est au nom du suspect en question. Elle mentionne que Belkaid s’était porté volontaire pour commettre un attentat-suicide. Cet après-midi, le parquet fédéral a indiqué que l'homme avait "vraisemblablement" apporté un soutien logistique aux attaques de Paris.

Après l’assaut de mardi dernier, un livre sur le salafisme et un drapeau de l’EI avaient été retrouvés près du corps de Mohammed Belkaid. L’homme était donc bien soupçonné d’être directement lié à l’organisation terroriste.

Des doutes subsistaient toutefois, car une fiche des services de sécurité mentionnait le 9 juin 1980 comme date de naissance, à la place du 9 juillet. Il s'agirait finalement d'une erreur administrative.

Nos confrères du journal télévisé de la VRT sont parvenus à mettre la main sur une fiche d’informations concernant Mohammed Belkaid. Celle-ci circulait depuis quelques jours, avec quelque 1.700 autres fiches reprenant des données sur des djihadistes. La profession de Belkaid mentionnée dans la fiche en question est pâtissier. Sa nationalité algérienne y est également confirmée.

Toujours d’après ces données, l’individu, qui se faisait appelé Abu Abdel Azziz al-Jazayri (Abu Abdel Azziz l’Algérien) serait parti le 19 avril 2014 rejoindre les rangs de l’IS en Syrie, soit un mois après avoir commis un vol en Belgique. 

Il serait ensuite rentré. Le dernier pays où il aurait séjourné serait la Suède. Belkaid serait également passé par l'Espagne, l'Allemagne et la France. Etonnamment, la fiche ne mentionne pas sa présence sur notre territoire. 

D’après le document que la VRT s'est approprié, Mohammed Belkaid s’était également porté volontaire pour commettre un attentat-suicide. A l’heure actuelle, la Justice refuse de confirmer si cette fiche est bien celle de l’homme neutralisé à Forest.

Nouvelles informations du parquet

Cet après-midi, le parquet fédéral a indiqué que Belkaid "serait plus que vraisemblablement" l'homme qui a apporté un soutien logistique aux commandos des attentats du 13 novembre à Paris sous la fausse identité de Samir Bouzid. Celui-ci faisait l'objet d'un avis de recherche depuis le 4 décembre, ainsi qu'un autre individu, Soufiane Kayal, également une fausse identité.

Les deux hommes avaient été contrôlés le 9 septembre 2015 à la frontière austro-hongroise en compagnie de Salah Abdeslam et avaient présenté de fausses cartes d'identité.

Rappel des faits

Mohamed Belkaid a été abattu mardi par la police lors d'une opération de police liée aux attentats de Paris dans un appartement de Forest.

L'homme était en séjour illégal en Belgique, seulement connu des autorités belges pour un vol simple commis en 2014.

Deux hommes, dans l'appartement au moment de la perquisition, sont toujours en fuite. Ils n'ont pas été identifiés.