L'ennemi public numéro 1 arrêté vivant

D'après les informations de la VRT, le terroriste présumé Salah Abdeslam a été appréhendé lors d’une intervention des unités spéciales à Molenbeek. L’individu serait blessé à la jambe, mais vivant. Deux autres suspects auraient également été arrêtés.

Des unités spéciales de la police ont fait irruption cet après-midi dans une habitation de la commune bruxelloise. Le parquet a confirmé qu’une action était en cours, mais s'est refusé à tout commentaire.

D'après la RTBF, quatre perquisitions auraient eu lieu en Région bruxelloise. Selon les informations de la VRT, des actions étaient toujours en cours après 19h. 

L’intervention à Molenbeek visait Salah Abdeslam. Plusieurs coups de feu ont été entendus. Après environ une heure, la zone de police Bruxelles Ouest a annoncé que deux individus avaient été arrêtés. Les deux hommes ont été blessés lors de l'opération. L'un d'eux serait donc bel et bien celui qui est considéré comme l'ennemi public numéro 1 depuis les attentats de Paris au mois de novembre. 

Plus tard dans la soirée, notre rédaction a appris qu'un troisième homme avait été arrêté, dans la rue. 

Le quartier de la rue des Quatre-Vents, de la rue de Courtrai et de la rue Delaunoy est inaccessible pour une période indéterminée. Les écoles qui se situent dans ce quartier ont entre temps été évacuées, sous escorte de la police.

De Forest à Molenbeek

Abdeslam est un suspect-clé dans le dossier des attentats de Paris. Ce Français de 26 ans né à Molenbeek est soupçonné d'avoir eu un rôle de logisticien dans les attaques qui ont fait 130 morts le 13 novembre dernier. L’homme était depuis activement recherché. 

Son frère Brahim avait participé aux attentats de Paris comme membre du commando terroriste qui a attaqué des terrasses. Il est mort en kamikaze à la brasserie "Le Comptoir Voltaire", située dans le 11e arrondissement. L'homme a été inhumé jeudi à Schaerbeek.

Mardi dernier, les empreintes de Salah ont été retrouvées dans un appartement à Forest, où la police avait mené une action. Un terroriste présumé avait alors été abattu. Deux hommes présents sur place étaient quant à eux parvenus à s’enfuir. L’un d'eux était probablement Abdeslam.

Cet après-midi, le parquet a par ailleurs fait savoir que Mohammed Belkaid, qui a été neutralisé mardi par la police, était en fait l'homme recherché depuis les attaques de Paris, et qui portait la fausse identité de Samir Bouzid. Il serait "plus que vraisemblablement" l'homme qui a apporté un soutien logistique aux commandos des attentats.

Hollande dans le bureau de Charles Michel

François Hollande a rejoint le Premier ministre belge dans son bureau pour se tenir informé de l'opération de police à Bruxelles.

"Je vais passer voir le Premier ministre belge", avait confié M. Hollande à des journalistes à l'issue d'une conférence de presse concluant le sommet européen de Bruxelles.