Décès du jeune coureur Antoine Demoitié

Antoine Demoitié est décédé à l'âge de 25 ans des suites de ses blessures encourues lors d'une chute à Gand-Wevelgem, dimanche. Son décès a été confirmé par son équipe Wanty-Groupe Gobert qui a a twitté une photo d'Antoine Demoitié avec la mention 1990-2016. "Une déclaration officielle sera diffusée plus tard dans la journée", rajoute la formation Pro Continentale.
(c)Tim De Waele

La police française avait annoncé le décès d'Antonie Demoitié dans la nuit.

Sep Vanmarcke, deuxième de Gand Wevelgem dimanche, a par ailleurs réagi sur son compte Twitter. "Tout d'un coup une 2e place n'est plus du tout importante après cette terrible nouvelle. Repose en paix Antoine Demoitié. Beaucoup de courage à tous."

"Le coureur est décédé. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances", avait indiqué Frédéric Evrard, officier de communication de la gendarmerie du Nord-Pas-de-Calais, précisant que l'enquête a été confiée à la brigade de recherche d'Hazebrouck (Nord).

Victime d'une lourde chute en compagnie de quatre autres coureurs, à Sainte-Marie-Cappel (Nord), dans la partie française de cette classique flandrienne, environ 150 kilomètres après le départ de Deinze, Antoine Demoitié avait ensuite été heurté par une moto alors qu'il se trouvait au sol.

Hospitalisé dans "un état extrêmement grave", selon les termes de son équipe dimanche soir, dans le service des soins intensifs du CHR de Lille, le jeune homme avait très vite été rejoint par sa femme et sa famille.
 

Antoine Demoitié avait rejoint Wanty-Groupe Gobert cette saison en provenance de la formation Wallonie-Bruxelles.

Le Nandrinois avait commencé le cyclisme à 14 ans, entamant sa carrière chez Lotto. Issu du Pôle Continental Wallon (PCW) où il avait évolué chez les jeunes en 2010 et 2011, il était passé dans les rangs de l'équipe continentale wallonne de formation, Idemasports-Biowanze en 2012 où il avait signé trois victoires dont deux au Tour des Carpates et une au Triptyques des Monts et Châteaux.

Il avait signé son premier contrat professionnel en 2012 dans les rangs de l'équipe Wallonie-Bruxelles où il avait fait ses classes jusqu'en fin 2015. Il s'était entre autres classé 2e du GP Stad Geel et 3e du GP de Pont-à-Marcq en 2013, et avait ensuite remporté le Tour du Finistère, comptant pour la Coupe de France.

Antoine Demoitié s'était classé 7e du GP Scherens et de Paris-Bourges en 2014. En 2015, il avait terminé 3e de GP La Marseillaise, il avait remporté la dernière étape du Circuit des Ardennes à Charleville-Mézières, et s'était classé 1e du GP de la Ville de Zottegem. En 2016, il s'était entre autres classé 2e du Dorpenomloop Rucphen (P-B), 11e du Cholet-Pays de Loire. Il participait dimanche à la classique belge Gand-Wevelgem après avoir vécu sa première course du World Tour vendredi au Grand Prix de l'E3 à Harelbeke (69e) où il avait participé à l'échappée matinale.

Un autre jeune cycliste belge a aussi été hospitalisé dans un état grave ce dimanche. Daan Myngheer, 22 ans a été victime d'un infarctus sur les routes corses du Critérium international. Il est dans le coma au centre hospitalier d'Ajaccio et "le pronostic vital est engagé", a souligné sa formation Roubaix Métropole Lille (3e division).

Antoine Demoitié est le deuxième coureur de la structure de l'équipe pilotée par le manager Jean-François Bourlart à perdre la vie. Rob Goris, qui roulait sous les couleurs de l'équipe Verandas Willems-Accent en 2012, devenue désormais Wanty-Groupe Gobert en 2015, est décédé d'une crise cardiaque le 5 juillet 2012 alors qu'il suivait le Tour de France en tant que consultant pour la VRT.

Principaux décès survenus en course

1935: Armando Cepeda (Esp) fait une chute mortelle dans un ravin vers Bourg-d'Oisans dans une étape du Tour de France.
1937: André Raynaud (Fra), champion du monde de demi-fond, se tue au cours d'une épreuve à Anvers.
1950: Camille Danguillaume (Fra) est renversé par une moto vers la fin du Championnat de France à Montlhéry.
1951: Serse Coppi (Ita), le frère du "campionissimo" Fausto Coppi, tombe à un kilomètre de l'arrivée du Tour du Piémont. Il termine la course mais décède durant la nuit suivante.
1956: Stan Ockers (Bel), champion du monde sur route, se tue sur la piste d'Anvers.
1967: Tom Simpson (G-B), ancien champion du monde sur route, est victime d'une défaillance cardiaque au Mont-Ventoux, lors d'une étape du Tour de France, très probablement due à l'absorption de substances interdites.
1969: José Samyn (Fra) percute un vendeur de programmes lors d'une kermesse à Zingem.
1970: Jean-Pierre Monsere (Bel), champion du monde en titre, percute une voiture venant en sens inverse au Grand Prix de Rétié.
1972: Manuel Galera (Esp) est accidenté au cours d'une étape du Tour d'Andalousie.
1976: Juan Manuel Santisteban (Esp) fait une chute mortelle dans la première étape du Tour d'Italie.
1984: Joaquim Agostinho (Por) heurte un chien près de l'arrivée d'une étape du Tour de l'Algarve au Portugal et décède une dizaine de jours plus tard.
1986: Emilio Ravasio (Ita), victime d'une chute pendant la première étape du Tour d'Italie, décède deux semaines plus tard.
1987: Vicente Mata (Esp) est renversé par une voiture au cours du Trophée Luis-Puig. Michel Goffin (Bel) tombe dans le coma après une chute dans le Tour du Haut-Var et décède six jours plus tard.
1988: Connie Meijer (P-B) est victime d'un malaise pendant un critérium aux Pays-Bas.
1995: Fabio Casartelli (Ita), champion olympique en titre, tombe dans un virage de la descente du Portet d'Aspet au cours de la quinzième étape du Tour de France. Il meurt quelques heures plus tard.
1999: Manuel Sanroma (Esp) fait une chute mortelle près de l'arrivée de la deuxième étape du Tour de Catalogne.
2003: Andrei Kivilev (Kaz) chute près de Saint-Chamond dans la 2e étape de Paris-Nice. Il décède le matin suivant à Saint-Etienne.
2005: Alessio Galletti (Ita), 37 ans, est victime d'un arrêt cardio-respiratoire à 15 km de l'arrivée de la Subida Naranco.
2006: Isaac Galvez (Esp) décède dans une embardée sur la piste de Gand, lors des Six-Jours.
2010: L'espoir italien Thomas Casarotto tombe dans le coma après avoir heurté une voiture sur le bord de la route, lors d'une étape du Tour du Frioul amateur. Il décède quatre jours plus tard.
2011: Wouter Weylandt (Bel) se tue dans la descente du Passo del Bocco, à 25 kilomètres de l'arrivée de la 3e étape du Giro à Rapallo.
2014: premier décès dans une compétition de VTT. Annefleur Kalvenhaar (P-B) fait une chute mortelle dans une épreuve de cross-country organisée à Méribel.
2016: Décès d'Antoine Demoitié (Bel) après avoir été percuté par une moto à la suite d'une chute à Sainte-Marie-Cappel lors de la classique Gand-Wevelgem.