Fayçal Cheffou faisait du recrutement au Parc Maximilien

Fayçal Cheffou a été interpellé avec deux autres personnes jeudi devant les locaux du parquet fédéral à Bruxelles. Le suspect a été inculpé du chef de participation aux activités d'un groupe terroriste, assassinats terroristes et tentative d'assassinats terroristes. Pour certains médias, il serait l’homme au chapeau accompagnant les deux kamikazes à l’aéroport de Zaventem.

En septembre dernier, il s’était investi pour les réfugiés qui campaient dans le Parc Maximilien à Bruxelles. Le bourgmestre de Bruxelles Yvan mayeur le soupçonnait de faire du recrutement de djihadistes sous couvert d’humanitaire et lui avait interdit d’encore approcher le Parc.


 


 

Sur ces images, il réagit au Tweet du secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) qui n’avait pas apprécié que seules 14 personnes s’étaient rendues au nouveau centre d’accueil pour réfugiés alors que 500 places étaient disponibles.

Dans ce Tweet, Theo Francken estime donc avoir offert aux réfugiés ce qu'il fallait mais "apparemment, ils préfèrent leur campement de tentes trop confortable. Les critiques s'arrêtent ici. Les excuses sont les bienvenues. Merci".

Ce lundi Theo Francken a ajouté cet autre Tweet

Il répond à fayçal Cheffou qui loue l'ambiance du camp de tentes, pour Theo Francken "ce (camp) n'était pas si sympathique surtout avec un extrémiste djihadiste comme  co-coordinateur".