Le bilan des attentats s’alourdit à 35 morts

Les attentats perpétrés mardi matin à Brussels Airport et dans une rame du métro à la station Maelbeek à Bruxelles ont fait 35 victimes selon des chiffres communiqués lundi séparément par le parquet de Bruxelles et la ministre de la Santé publique Maggie De Block.
AFP or licensors

Quatre des ces victimes sont décédées à l'hôpital. Sur les 31 autres victimes, décédées sur les lieux des attentats, 28 ont été actuellement identifiées. Par ailleurs, les corps de trois kamikazes ont également été identifiés. Ces décès ne sont pas comptabilisés dans le bilan officiel

Concernant les 31 victimes décédées sur les lieux des attentats à Bruxelles et à Zaventem, trois familles sont encore dans l'attente d'une identification formelle de leur proche, selon le parquet de Bruxelles.

En ce qui concerne l'attentat de Zaventem, quinze victimes ont été formellement identifiées. Pour l'explosion provoquée dans une rame de métro de la station Maelbeek à Bruxelles, on a identifié formellement 13 victimes.

La ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD) a annoncé pour sa part que quatre des victimes admises à l'hôpital après les attentats de mardi sont décédées. "Les équipes médicales ont fait tout leur possible, courage aux familles", a-t-elle indiqué sur Twitter.

 

Encore 96 victimes des attentats à l'hôpital

Lundi midi, 96 victimes des attentats à l'aéroport de Zaventem et à la station de métro Maelbeek à Bruxelles se trouvaient encore à l'hôpital. 55 étaient toujours aux soins intensifs, annonce dans un communiqué le SPF Santé Publique.

"Nonante-trois victimes sont hospitalisées en Belgique, deux en France et une est en route vers les Etats-Unis", précise la ministre de la Santé, Maggie De Block.