Peter Sagan remporte la 100e édition du Tour des Flandres

Le Slovaque de 26 ans (photo) est devenu, ce dimanche à Audenarde, le cinquième coureur de l’histoire cycliste à remporter le Ronde van Vlaanderen vêtu du maillot arc-en-ciel de champion du monde. Il s’est imposé en solitaire après 255 km de course au départ de Bruges, devançant de 24 secondes à l’arrivée le Suisse Fabian Cancellara, triple vainqueur de l’épreuve. Le Belge Sep Vanmarcke complète le podium. Ses compatriotes Tiesj Benoot et Greg Van Avermaet ont dû abandonner à la suite d’une chute.

Vers 10h15, le bourgmestre de Bruges Renaat Landuyt avait donné le coup d'envoi de l'édition centenaire du Tour des Flandres, depuis la Grand-Place de la Venise du Nord. Une minute de silence avait été respectée auparavant, à la mémoire des cyclistes Antoine Demoitié et Daan Myngheer, décédés inopinément la semaine dernière.

Les coureurs devaient parcourir 255 kilomètres, comprenant 18 côtes et plusieurs zones de pavés.

Bien avant que la course ne rentre dans sa phase décisive et malgré les conditions favorables - soleil et température printanière -, plusieurs favoris - dont le Français Arnaud Démare, le jeune espoir belge Tiesj Benoot, et son compatriote Greg Van Avermaet - ont été éliminés sur chute, après le passage du Vieux Quaremont.

Van Avermaet (photo), coureur de l'équipe BMC et vainqueur cette saison du Circuit Het Nieuwsblad et de Tirreno-Adriatico, souffre d'une fracture de la clavicule. Il a été entraîné au sol en même temps que quatre de ses équipiers à environ 100 km de l'arrivée, juste avant d'attaquer la portion pavée du Haaghoek.

Vandenbergh ouvre la finale, Sagan s’isole en tête

La course s'est décidée à une trentaine de kilomètres de l'arrivée, lorsque Peter Sagan, Sep Vanmarcke et Michal Kwiatkowski ont contre-attaqué et rejoint un groupe de cinq échappés, composé notamment de Greipel et Vandenbergh. Lors du troisième et dernier passage du Vieux Quaremont, à 16 km de l'arrivée, Sagan et Vanmarcke ont accéléré et se sont isolés.

Derrière eux, Fabian Cancellara a mis les gaz pour tenter de les rejoindre, mais sans y parvenir avant d'aborder le dernier juge de paix, le Paterberg, situé à 13 km du terme, où Sagan a lâché Vanmarcke pour s'envoler seul (photo). Cancellara, revenu sur Vanmarcke, qui est resté dans sa roue, a mené un duel à distance avec le champion du monde, mais l'écart n'a jamais vraiment faibli, permettant au Slovaque de 26 ans de décrocher son 80e succès professionnel, le premier sur le Tour des Flandres.

Derrière Cancellara (photo), deuxième, qui disputait son dernier Ronde van Vlaanderen, et Vanmarcke, troisième, le Norvégien Alexander Kristoff, vainqueur en 2015, se montrait le plus rapide du groupe des poursuivants, à 48 secondes du vainqueur.

Avant Peter Sagan, seuls Louison Bobet (1955), Rik Van Looy (1962) Eddy Merckx (1975) et Tom Boonen (2006) ont remporté la classique flandrienne en tant que champion du monde en titre.

Chez les dames, Lizzie Armitstead s’impose

Plus tôt dans l’après-midi, la championne du monde Lizzie Armitstead (Boels-Dolmans) a remporté la 13e édition du Tour des Flandres féminin, la cinquième manche du WorldTour dames, ce dimanche à Audenarde.

Au terme des 141,2 km de course, la Britannique de 27 ans (photo) a battu dans un sprint à deux la Suédoise Emma Johansson, avec laquelle elle s'était échappée après le Vieux Quaremont, à un peu moins de 20 km de l'arrivée.

Armitstead, qui succède à l'Italienne Elisa Longo Borghini, décroche sa 3e victoire en Coupe du monde cette saison et en profite pour prendre la tête du classement mondial aux dépens de son équipière néerlandaise Chantal Blaak, 3e de la course dimanche.

Grace Verbeke est l'unique Belge à avoir inscrit son nom au palmarès de l'épreuve flandrienne. C'était en 2010.