Le nombre de demandes d’asile continue à baisser

Au cours du mois de mars dernier, quelque 1.374 personnes ont introduit une demande d’asile en Belgique. Cela faisait 7 ans - février 2009 très exactement - que la demande n’avait plus été aussi basse. Si la tendance se confirme, le Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration Theo Francken (N-VA) envisage de réduire le nombre de places d’accueil pour demandeurs d’asile.

La diminution du nombre de demandeurs d'asile est constatée depuis le début de cette année. Ils étaient 2.842 en janvier, 1.523 en février et 1.374 le mois dernier. En décembre, par contre, la Belgique avait noté 5.238 demandes d’asile.

Le nombre de demandes introduites le mois dernier est également inférieur à celui de mars 2015 (1.755 dossiers). Il faut en fait remonter à février 2009 pour trouver un nombre de demandes d’asile aussi bas qu’en mars dernier. Les experts lient cette baisse à la fermeture de la route des Balkans.

Le faible nombre de demandeurs d'asile qui se présentent encore dans notre pays signifie notamment que des places d'accueil créées à l’automne dernier restent inutilisées. A l’heure actuelle, 88% des 35.600 places disponibles sont occupées. "C’est aussi une bonne chose pour les personnes qui travaillent dans les centres d’accueil, où la situation est plus supportable", estime le Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration.

Si la baisse se poursuit, Theo Francken (photo) envisage donc de supprimer un certain nombre de places. "Je présenterai alors un plan de réduction au gouvernement".