Les attentats de Bruxelles et de Paris planifiés depuis la Syrie

Les terroristes qui ont commis les attentats de Bruxelles et de Paris étaient en contact avec le groupe terroriste Etat Islamique en Syrie, c’est ce que révèle un document sonore découvert dans l’ordinateur d’un des terroristes de Zaventem découvert dans une poubelle à Schaerbeek. L’information a été révélée dimanche par le journal français Libération et a été confirmée de bonne source à la VRT.
www.aurorebelot.com

Selon le journal français Libération, les enquêteurs belges auraient découvert sur l'ordinateur d'Ibrahim El Bakraoui, trouvé dans une poubelle près de l'adresse de la rue Max Roos à Schaerbeek où un taxi avait été commandé le matin des attentats par les kamikazes de Brussels Airport, un nouveau fichier audio.

Selon les informations de Libération, l'un des frères El Bakraoui "y discute à bâtons rompus durant plusieurs minutes avec un commanditaire présent en Syrie", faisant une sorte de "brainstorming" et évoquant différentes cibles possibles.

Le quotidien révèle par ailleurs qu'Abrini, interpellé vendredi à Bruxelles puis placé sous mandat d'arrêt, aurait expliqué que l'Euro de football était initialement visé. Une révélation qui n'a "rien d'une surprise" pour une source policière française appelée à réagir par le journal. "Si les affirmations d'Abrini sont exactes, cela entérine simplement le fait que la Belgique est une base arrière opérationnelle qu'il faut surveiller encore plus intensément.

Les réseaux et les cellules djihadistes s'y croisent et s'y recomposent en permanence depuis dix ans", précise cette source.

Les plus consultés