Belgocontrol : Charles Michel dénonce une grève "irresponsable"

Le Premier ministre Charles Michel a appelé mercredi les contrôleurs du trafic aérien qui se sont mis "en grève sauvage" en se portant malades à faire preuve de responsabilités et à reprendre le travail, menaçant également de sanctions les médecins qui délivreraient des certificats de complaisance.

"C'est une grève sauvage, c'est totalement inacceptable. C'est une grève qui est irresponsable" alors que le pays et l'activité de l'aéroport de Bruxelles-National se relèvent à peine des conséquences des attentats du 22 mars dernier, a-t-il affirmé à la presse à la sortie d'une réunion en commission de la Chambre.

"Je n'accepte pas qu'une poignée décide de prendre le pays en otage, de mettre notre image et notre situation économique en danger", a ajouté Charles Michel.

Le chef du gouvernement fédéral a aussi prévenu les médecins qui délivreraient des certificats de complaisance aux contrôleurs du trafic aérien employés par Belgocontrol. "Selon moi, ils devraient être sanctionnés", a-t-il dit.