Les contrôleurs aériens appelés à reprendre le travail

Les ministres Kris Peeters (CD&V) et Jacqueline Galant (MR) ainsi que les syndicats CSC-Transcom, la CGSP et la SLFP ont appelé les contrôleurs aériens de Belgocontrol à reprendre le travail aussi vite que possible "afin de permettre le retour à une capacité complète", ont indiqué les ministres fédéraux et les syndicats de Belgocontrol dans un communiqué.
Jasper Jacobs

"Il y va de l'intérêt des voyageurs, du tissu économique autour des aéroports, et de l'ensemble des parties prenantes, y compris les membres du personnel de Belgocontrol eux-mêmes", précise le communiqué.

Les perturbations enregistrées depuis mardi après-midi dans le ciel belge sont dues à un mouvement d'humeur d'une partie du personnel de Belgocontrol, l'entreprise publique chargée du contrôle du trafic aérien, qui proteste contre les termes d'un accord signé plus tôt dans la journée pour mettre fin à un conflit social entamé à la mi-février.

A la mi-journée, quelque 200 vols vers ou au départ de l'aéroport de Bruxelles-National avaient été annulés à la suite d'un arrêt de travail de contrôleurs aériens. La plupart des vols ont été annulés entre 8h et 10h, mais de nombreux vols prévus mercredi soir sont également annulés, apprend-on sur le site internet de l'aéroport.
Sur son site ainsi que sur le réseau social Twitter, l'aéroport conseille aux voyageurs de vérifier le statut de leur vol et de contacter leur compagnie aérienne si nécessaire.

Les perturbations enregistrées depuis mardi après-midi dans le ciel belge sont dues à un mouvement d'humeur d'une partie du personnel de Belgocontrol, l'entreprise publique chargée du contrôle du trafic aérien, qui proteste contre les termes d'un accord signé plus tôt dans la journée pour mettre fin à un conflit social entamé à la mi-février.