Ruée sur l’immobilier au premier trimestre

Un nombre "étonnement élevé" de transactions immobilières a été enregistré au cours du premier trimestre 2016, relève ce jeudi le baromètre des notaires, dont l’indice immobilier a atteint 127. C’est un chiffre record depuis le lancement du baromètre en 2007 et une progression de 9,4% par rapport au premier trimestre 2015. En cause, les faibles taux d’intérêts actuels.

Concrètement, environ 5.000 transactions immobilières en plus que les 50.000 transactions trimestrielles habituelles ont été réalisées au cours des trois premiers mois de cette année.

"Le nombre de transactions immobilières grimpe dans les trois Régions du pays: +9,7% en Flandre, +7,1% en Wallonie et pas moins de +16,1% à Bruxelles", précise la Fédération royale du notariat belge qui publiait le baromètre trimestriel ce jeudi.

Parallèlement, le prix moyen d'une habitation en Belgique était de 230.103 euros au 1er trimestre 2016, soit une baisse de 1,4% par rapport au 4ème trimestre 2015. En Flandre, le prix moyen est passé de 259.738 euros à 253.925 euros (-2,2%), tandis que la baisse est restée limitée à 0,2% en Wallonie. Enfin, à Bruxelles, le recul se chiffrait à 0,9% (passant de 446.703 euros à 442.726 euros).

Le prix moyen d'un appartement s'élevait quant à lui à 206.399 euros, en hausse de 1,1% par rapport au 4ème trimestre 2015. Par Région, la Flandre affichait sur ce point une croissance de 1%, les prix ayant augmenté de 4,6% en Wallonie, à 161.161 euros, et de 0,4% à Bruxelles, à 228.365 euros.