Jan Bens (AFCN) : « Nous sommes droits dans nos bottes »

"L’inquiétude chez nous et chez nos voisins concernant la sûreté de nos centrales nucléaires est totalement injustifiée" a déclaré Jan Bens, l'actuel patron de l'Agence Fédérale pour le contrôle nucléaire (AFCN), lors de l’émission "De zevende dag" (VRT), ce dimanche.

"Durant trois ans nous avons examiné si les réacteurs pouvaient faire face à des accidents et les conclusions sont sans équivoque".

L’Agence Fédérale pour le contrôle nucléaire (AFCN) est un organe indépendant qui a pour mission notamment d’inspecter les installations nucléaires en Belgique. Or, suite aux nombreux problèmes dans nos centrales, l’inquiétude grandit aussi bien chez nous qu’à l’étranger.

Selon le directeur général Jan Bens, il est normal que des installations industrielles s’arrêtent occasionnellement. Comme il y a sept réacteurs nucléaires dans notre pays, de tels incidents sont régulièrement relayés par les médias.

Cela ne signifie pas que nos centrales nucléaires ne sont pas fiables, souligne Jan Bens. "Il n'y aucune raison technique d’être inquiet."

Jan Bens ajoute que pendant trois ans l’AFCN ainsi que des experts étrangers ont examiné si les cuves des réacteurs pouvaient faire face à des accidents. "La conclusion est sans équivoque : elles peuvent y faire face. Effectuer des tests supplémentaires comme le demande l’Allemagne ne modifieraient pas ce jugement".

Selon Jan Bens, les études qui ont été menées dans notre pays ont été entièrement expliquées aux collègues issus de 25 pays. "Nous avons pu répondre à toutes leurs questions et rien n’a été ajouté que nous n’avions déjà remarqué. Nous sommes droits dans nos bottes," a-t-il encore ajouté.