Le Club de Bruges s’impose facilement face à Zulte Waregem

Le Club de Bruges n'a éprouvé aucune difficulté pour battre Zulte Waregem (5-0), samedi au Stade Jan Breydel, lors du 1er match de la 5e journée des play-off 1. L'équipe de Michel Preud'homme reprend provisoirement la tête du classement avec 41 points pour 38 à Anderlecht qui se déplace dimanche à Ostende (18h00).

L'équipe de Michel Preud'homme, qui restait sur deux défaites en déplacement à Anderlecht puis à Genk, se devait de réagir à domicile face à Zulte-Waregem. Le coach brugeois pouvait compter sur le retour de deux hommes importants, Lior Refaelov et Bjorn Engels. La troupe de Francky Dury était, quant à elle, toujours à la recherche de sa première victoire.

Les "Blauw en Zwart" ont signé une première période de très bonne facture. En manque d'efficacité offensive lors des deux derniers matchs, ils ont rapidement trouvé l'ouverture. Sur un long service d'Engels, Abdoulaye Diaby a dévié pour Hans Vanaken, qui a trompé Kenny Steppe d'une frappe du droit (1-0, 11e). Après trois nouvelles occasions, les "Gazelles" ont doublé le score. Refaelov a distillé une magnifique passe pour José Izquierdo (photo), très en jambes samedi, qui a repris de volée dans les filets adverses (2-0, 39e).

La seconde mi-temps n'a été qu'une formalité pour les Brugeois. D'entrée, Abdoulaye Diaby a raté la conversion d'un penalty (52e) mais le Malien s'est rattrapé sur un nouveau coup de pied de réparation (3-0, 71e). A peine rentré au jeu, Jelle Vossen a ponctué un très beau mouvement collectif en une touche entre Vanaken et Refaelov (4-0, 73e). Jelle Vossen, au sol, est parvenu à emmener la balle pour se présenter seul face à Steppe. D'un plat du pied, il a inscrit son 13e but de la saison en championnat (5-0, 85e).

Au classement, Bruges (41 pts) est donc provisoirement seul en tête avant le déplacement d'Anderlecht (38) dimanche à Ostende (26). Genk (33) accueillera La Gantoise (35) en clôture de cette cinquième journée. Zulte-Waregem (24) est dernier.

Charleroi s'impose 4-0 contre Malines et prend la tête du groupe B

Le Sporting de Charleroi s'est aisément imposé 4-0 aux dépens du FC Malines, samedi soir au Mambourg, lors de la 4e journée du groupe B des play-off II de la Jupiler Pro League. Les Zèbres se replacent dans la course à la finale des play-offs 2 en prenant la tête du groupe B.

Les hommes de Felice Mazzu ont pris le meilleur départ dans la rencontre. Après plusieurs occasions, les Carolos ont ouvert le score sur un penalty transformé par Sotiris Ninis (24e). Dans la foulée, Jérémy Perbet a fait 2-0, à l'affût d'un tir repoussé par Gillet (26e). Amara Baby a ensuite creusé l'écart (36e). Charleroi a bien géré la seconde mi-temps et s'est même permis d'enfoncer le clou face à des Malinois apathiques. Bien lancé par Damien Marcq, Jérémy Perbet a fait 4-0 d'un bel enchaînement crochet frappe (81e). C'est le 17e but de la saison du Français, qui rejoint Sofianne Hanni (Malines) et Mbaye Leye (Zulte-Waregem) en tête du classement des buteurs.
Dans l'autre match du groupe B, Saint-Trond et Lokeren ne sont pas parvenus à se départager (2-2). Tout s'est joué lors d'une première mi-temps très animée. Ayana Patosi a ouvert le score pour les hommes de Georges Leekens (19e) mais Benito Raman (28e) et Pieter Gerkens (40e) ont renversé la vapeur pour les "Canaris". En fin de période, Sergiy Bolbat a fait 2-2 (45e).

Au classement, Charleroi compte 7 points et a pris la tête du groupe B grâce à une meilleure différence (+4) de buts que Lokeren (+1). Malines est en embuscade (6), Saint-Trond ferme la marche (2).

Courtrai n'a fait qu'une bouchée de Waasland-Beveren (5-0) dans le second match du groupe A. Les hommes de Patrick De Wilde ont passé quatre buts en une seule mi-temps aux Waeslandiens. Les buteurs des "Kerels" se nomment Stijn De Smet (24e), Hervé Kage (28e et 37e) et Thanasis Papazoglou (31e). Stijn De Smet a même raté la conversion d'un penalty (36e). Le but d'Elohim Rolland (79e) a donné au score des allures de forfaits.

Au classement, Courtrai compte 8 unités et est en tête du groupe A devant le Standard (7), Mouscron (5) et Waasland-Beveren (1).

Le Standard bat Mouscron et reprend la tête du groupe A

Vendredi, le match d'ouverture de la 4e journée des play-off II a vu la nette victoire du Standard au détriment de Mouscron (4-1), qui avait ouvert la marque par Filip Markovic (6e).

Plus entreprenants qu'une semaine plus tôt à Mouscron, les Rouches ont alimenté le marquoir par Faruku Miya (31e), Giannis Maniatis (52e), Gabriel Boschilia (73e) et Benjamin Tettah (77e). Du coup, le Standard reprend la tête du groupe A avec 7 points devant Courtrai (5 points), qui reçoit Waasland Beveren (1 point) samedi (20h). A la suite de cette première défaite en play-off, l'Excelsior se retrouve troisième (5 points).

Afin de donner plus de consistance offensive à son équipe, Yannick Ferrera a fait appel à Mathieu Dossevi et à Edmilson. Ce double retour n'a pas eu de répercussion immédiate sur la manière de jouer des Rouches, toujours aussi approximatifs dans leurs mouvements. Alors que les deux équipes n'avaient pas donné l'impression de vouloir emballer la rencontre, Mouscron a ouvert la marque (6e). Sur une passe en retrait de Nikola Gulan, Markovic s'est montré plus rapide que son adversaire (0-1).

Lancés une nouvelle fois dans une course poursuite, les Liégeois ont rapidement failli revenir à la hauteur des Hurlus grâce à l'aide involontaire de Mickael Tirpan (8e). Voulant dégager son camp, le défenseur mouscronnois a expédié le ballon sur le montant. Et sur le corner, Vagner a bien contré un envoi de Milos Kosanovic. Le Standard avait trouvé le bon rythme. Il ne lui restait qu'à se montrer plus précis dans ses envois. Après avoir tenté une volée flottante (31e), Miya a égalisé d'une frappe puissante (1-1). Dès ce moment-là, le Standard a pris le match en mains malgré les petites fautes techniques de sa défense.

Après le repos, les Rouches ont monopolisé le ballon. Ils n'ont pas patienté longtemps (52e) pour voir Maniatis leur donner l'avance d'un belle volée du gauche (2-1). Dans la foulée, l'intensité a baissé à cause des nombreuses fautes et de la blessure de Reginal Goreux remplacé par Corentin Fiore (67e). Mais Mouscron, qui n'a plus gagné en déplacement depuis le 12 décembre, n'a pas eu le temps de se faire des illusions. D'un tir des 25 mètres (73e), Boschilia a surpris Vagner (3-1). Le gardien mouscronnois avait manifestement perdu son aplomb et Tetteh (77e) en a profité (4-1).