Une marche lente se transforme en fête de la danse à Bruxelles

La chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker est parvenue à attirer beaucoup de monde samedi après-midi à Bruxelles pour sa performance « Slow Walk » vers la Grand_Place où un workshop était organisé.

Depuis des années, la chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker travaille sur certaines actions de la vie quotidienne qu’elle transforme en véritable danse. Ici, il s’agissait donc simplement de marcher aux côtés des danseurs de la compagnie Rosas répartis dans les différents groupes. Marcher lentement. Si lentement que le mouvement devenait danse sous les yeux de passants interloqués face à ces étranges processions.

Cette performance artistique " Slow Walk" organisée samedi dans le centre-ville de Bruxelles à l'occasion de la journée de la danse a attiré beaucoup de monde. Différents groupes étaient partis en fin de matinée de cinq points du pentagone bruxellois (porte de Hal, porte de Namur, Botanique, Yser et porte de Ninove) et ont marché lentement en direction du centre de la capitale, soit un trajet de 1,5 km à une vitesse de 5 mètres par minute. Ils sont arrivés tous ensemble vers 16h00 sur la Grand-Place de Bruxelles où ils ont pu laisser libre court à leur créativité et à leur envie de danser.