La 16ème édition de l'Erfgoeddag a attiré près de 210.000 personnes

Près de 210.000 personnes ont participé à la 16ème édition de la Journée du Patrimoine flamand (Erfgoeddag) organisée en Flandre et à Bruxelles. Plus de 529 institutions culturelles comme des musées, des archives ou des bibliothèques, des centres d’histoire locale, dans 263 communes ont ouvert leurs portes. L’accès était entièrement gratuit. Pour les organisateurs, cette 16ème édition a été un succès.

L’Erfgoeddag se concentre sur le patrimoine culturel mobilier (les objets) et immatériel (récits, techniques et savoir-faire), ce en quoi il se distingue de la Journée du Patrimoine, qui met en valeur l’héritage immobilier.

Le but de l’Erfgoeddag est de permettre à chacun de côtoyer le patrimoine culturel dans son environnement quotidien, d’aller à la découverte du patrimoine culturel dans ce qu’il a de précieux, de proche de nous.

Toutes les initiatives poursuivent le même objectif : rendre le patrimoine culturel compréhensible afin d’entraîner un changement de perception et d’approche de celui-ci de la part du public.
"Partout en Flandre l’intérêt est croissant pour le patrimoine culturel" estime Roel Daenen van FARO, l’interface flamande pour le patrimoine culturel asbl.

"Au total on dénombrait 700 activités gratuites, parmi lesquelles, des expositions, des visites guidées, des projections de films".
Le thème de cette année était "les rituels". De nombreuses organisations avaient traduit de manière accessible ce thème dans le patrimoine culturel. Le public avait la possibilité de découvrir l’histoire derrière les objets ou la tradition.

Parmi les endroits insolites qui pouvaient être visités ce dimanche sur le thème des rituels citons le musée belge de la franc-maçonnerie, situé rue de Laeken à Bruxelles. Un temple maçonnique renferme de très nombreux symboles qui frappent toujours l’imagination des visiteurs.

L’an prochain, la 17ème édition de l’Erfgoeddag aura lieu le dimanche 23 avril avec comme thème "le soin".