Philippe De Backer fait son entrée au fédéral pour remplacer Bart Tommelein

Le député européen Philippe De Backer passe pour la première fois à l’avant plan de la scène politique nationale, en succédant à Bart Tommelein, lui-même appelé à remplacer la ministre flamande démissionnaire Annemie Turtelboom.

La présidente de l’Open VLD Gwendolyn Rutten l’a annoncé en début de soirée : Philippe De Backer sera le nouveau secrétaire d’Etat à la Lutte contre la Fraude sociale, la Protection de la vie privée et la Mer du Nord. Elle a déclaré avoir opté pour "une combinaison d’expérience et de jeune talent".

Plus tôt dans la journée, la ministre flamande de l’Energie, du Budget et des Finances Annemie Turtelboom avait annoncé sa démission. Quelques heures plus tard, on apprenait qu’elle sera remplacée par Bart Tommelein, qui quitte donc le gouvernement Michel.

Une grande entrée pour De Backer

Philippe De Backer est originaire de la commune anversoise de Kapellen. Agé de 37 ans, il a fait ses premiers pas en politique au niveau européen. Son premier mandat date de 2011, date à laquelle il avait remplacé Dirk Sterckx comme eurodéputé. A sein du Parlement européen, il a notamment suivi les dossiers liés au transport ainsi qu’à la réforme budgétaire et financière, en pleine crise de l’euro.

Après les élections de 2014, Philippe De Backer s’était une nouvelle fois retrouvé au Parlement européen, cette fois pour succéder à Karel De Gucht, et gérer les dossiers liés à l’économie, l’industrie, la recherche et l’innovation.