Un curé flamand réprimandé après avoir tenu des propos islamophobes

Le prêtre de Kortemark (Flandre occidentale) a été rappelé à l’ordre par le diocèse de Bruges après s’être attaqué à la confession musulmane lors d’une cérémonie religieuse destinée à de jeunes confirmands. L’homme de 77 ans a notamment qualifié l’islam d’anti-religion.

La semaine dernière, 14 élèves de l’école De Kreke se sont rendus chez le curé de Kortemark dans le cadre de la préparation de leur confirmation. L’homme s’en est vivement pris à l’islam, qu’il a défini comme n’étant "en réalité pas une religion".

Face aux enfants âgés de 11 à 12 ans, le prêtre aurait notamment traité le prophète Mahomet de voleur, d’assassin et de violeur.

Choqué, l’enseignant qui accompagnait ses élèves s’est plaint auprès de la direction de l’école, et a alerté le diocèse de Bruges, qui a réprimandé le pasteur. Ce dernier a indiqué qu’il avait partiellement été mal compris. Il a toutefois refusé de retirer ses propos, même s’il a fini par présenté ses excuses.