Course-poursuite et fusillade avec la police à la frontière française

L'autoroute A16/E40 à Dunkerque (France), proche de la frontière, a été fermée au trafic après que la police belge a pris en chasse des passeurs présumés, rapporte La Voix du Nord jeudi matin. Les forces de l'ordre ont ouvert le feu et blessé deux des occupants du véhicule immatriculé en Grande-Bretagne, qui roulait à plus de 200 km/h.

L'autoroute A16/E40 est toujours interdite d'accès vers Dunkerque et une file d'au moins deux heures s'est formée, selon le centre flamand pour le trafic routier (Vlaams Verkeerscentrum).

Poursuivis par la police, les fuyards ont foncé dans des véhicules impliqués dans un accident qui s'était produit vers 05h40. Les quatre hommes présents dans le véhicule suspect ont été grièvement blessés et transportés par hélicoptère au CHRU de Lille. Deux d'entre eux avaient été blessés par balles par la police.

Selon La Voix du Nord, un motocycliste néerlandais a en outre trouvé la mort en s'encastrant dans un poids lourd, après l'échangeur de Ghyvelde, dans le sens Belgique-France. Pour les autorités, il s'agit d'un accident lié au bouchon qui s'est formé entre la Belgique et la France.

L'A16/E40 a été fermée au trafic pendant plusieurs heures avant que la circulation ne reprenne uniquement vers la Belgique. En direction de la France, des files se sont formées. Vers 10h00, le temps d'attente était estimé à deux heures depuis Bray-Dunes jusqu'à Dunkerque.

Il est conseillé aux automobilistes qui souhaitent se rendre vers Dunkerque à partir de Bruges d'emprunter l'E403 en direction de Tournai. Depuis Bruxelles, le centre flamand pour le trafic routier recommande de prendre l'E429 vers Tournai également. Et depuis Gand, l'E17 et l'A22 constituent de bonnes alternatives.

La course-poursuite liée au trafic d'êtres humains

La course-poursuite qui a eu lieu jeudi matin sur la E40 s'est tenue dans le cadre d'un trafic d'êtres humains, a indiqué jeudi après-midi la section brugeoise du parquet de Flandre occidentale. Le véhicule poursuivi, immatriculé en Grande-Bretagne, a violemment terminé sa course à Dunkerque.

Le véhicule a été repéré vers 6h jeudi matin sur l'aire d'autoroute de Jabbeke (E40). Selon le parquet, plusieurs éléments concrets indiquent qu'il était lié au trafic d'êtres humains. La police de la route de Flandre occidentale s'est rendue sur le parking en question pour un contrôle et le véhicule suspect a pris la fuite.

La police a pris en chasse les fuyards et a tiré sur la voiture. Près de Dunkerque, les suspects ont foncé dans des véhicules impliqués dans un accident qui s'était produit plus tôt.

A Jabbeke, des dizaines de réfugiés ont été retrouvés. Ils étaient entassés dans des camions dans l'espoir de rejoindre la Grande-Bretagne via la France.

L'enquête se poursuit. Les parquets de Flandre occidentale et de Dunkerque sont en contact.