Course-poursuite : les passeurs présumés sont kurdes irakiens

Quatre passeurs présumés, arrêtés jeudi dans le nord de la France à l'issue d'une spectaculaire course-poursuite avec la police belge, sont des kurdes irakiens, a indiqué vendredi le Parquet de Dunkerque. Deux d'entre eux avaient été blessés dans des tirs de la police belge, dont un grièvement, et les deux autres dans l'accident qui a mis un terme à leur fuite. Toujours hospitalisés vendredi, ils n'ont pas encore été entendus, selon le Parquet.

Une enquête a été ouverte notamment pour "aide au séjour irrégulier, mise en danger d'autrui par un véhicule à moteur et défaut de permis et d'assurance", a poursuivi cette source.

La traque de ces passeurs avait provoqué jeudi le chaos sur l'autoroute reliant Ostende à Paris, avec plusieurs carambolages qui ont fait un mort.

Elle avait commencé à l'aube en Belgique, sur une aire d'autoroute de Jabbeke, près de la frontière française. Des camionneurs avaient alerté la police après avoir surpris ces quatre personnes faisant monter des personnes dans leurs poids-lourds.

Les suspects avaient alors pris la fuite à bord d'une grosse cylindrée immatriculée en Grande-Bretagne, pris en chasse par la police belge.

La course poursuite s'est poursuivie en France, où la police belge peut intervenir si une affaire la concerne depuis des accords entre les deux pays signés en 2013.

Elle s'est terminée à une quinzaine de kilomètres de la frontière quand les fuyards ont percuté une voiture arrêtée sur la bande d'urgence, blessant une jeune fille, avant de s'encastrer dans un poids lourd.

Conséquence dramatique de la course poursuite: les importants embouteillages qui se sont formés après son dénouement ont engendré un troisième accident à une dizaine de kilomètres, dans lequel un motard néerlandais est mort en percutant un poids lourd.

Le nord de la France est le théâtre d'une lutte permanente entre forces de l'ordre et réseaux de passeurs tentant de tirer profit des milliers de migrants se pressant dans la région et en Belgique toute proche avec l'espoir de gagner la Grande-Bretagne.