Nouveau bilan de l'accident sur la E17 : 1 mort et 7 blessés graves

L'autoroute E17 est toujours fermée au niveau de Mouscron vers Lille après un accident survenu vendredi vers 12h15 entre un autobus et deux camions. La commune de Courtrai (Flandre occidentale) a déclenché son plan d'urgence mais la situation est sous contrôle.

Il y a eu 25 blessés dans le bus néerlandais parmi lesquels 7 graves. Le chauffeur d’un des camions de nationalité bulgare a succombé à ses blessures. L'autoroute E17 est toujours fermée en direction de Lille.

Vers 15 h vendredi,  le bourgmestre de Courtrai Vincent Van Quickenborne (Open VLD) a tenu une conférence de presse et a annoncé un nouveau bilan de l’accident : 8 blessés graves dont deux dans un état critique.

Dans le bus dont l’exploitant est une société néerlandaise il y avait un groupe de 70 personnes de nationalité néerlandaise qui partaient à Disneyland Paris.

Vers midi ce bus est entré en collision avec un camion a l'arrêt dans la file formée par le contrôle à la frontière française. Un second camion a alors heurté l’arrière du bus. Le camionneur de nationalité bulgare a été coincé dans l’habitacle et a dû être dégagé par les pompiers.

Dans le bus on dénombre 25 blessés parmi lesquels 7 blessés graves. De nombreux passagers sont aussi restés coincés dans le bus. Certains ont reçu des soins sur le bord de l’autoroute. Une soixantaine d'autres personnes, indemnes, ont été conduites jusqu'à la caserne de Courtrai. Elles ont pu y recevoir de l'eau et de la nourriture. Des soins ambulatoires et un soutien psychologique ont également été offerts à ceux qui le souhaitaient.

La société néerlandaise Bovotours, à qui appartient l'autobus impliqué dans l'accident, a été contactée. Elle a envoyé deux véhicules en Belgique. Les voyageurs peuvent décider de poursuivre leur trajet jusqu'en France ou de rentrer aux Pays-Bas.

La chaussée est toujours fermée à Aalbeke. Pour rejoindre la France depuis Courtrai il faut quitter l’autoroute à Mouscron et reprendre ensuite la E17.

"On roule beaucoup trop vite à cet endroit"

Ce n'est pas le premier accident qui se produit sur la E17 au niveau de Aalbeke vers Lille depuis que des contrôles aux frontières ont été instaurés début novembre. Des limitations de vitesse ont été ajoutées (90 km/h à partir de Courtrai-Est et 70 km/h un peu plus loin), mais cela ne suffit apparemment pas.

Mercredi, à environ 100 mètres de l'accident survenu ce vendredi, un chauffeur de camion était décédé après une collision impliquant trois poids lourds, dont l'un avait pris feu. Lui aussi avait remarqué trop tard la formation d'une file.

"J'ai demandé à la police fédérale de la route d'effectuer plus de contrôles de vitesse et plus tôt sur le trajet, dès Courtrai-Est", a indiqué Vincent Van Quickenborne, rappelant que ces contrôles ne relèvent pas de la police locale. "C'est un fait qu'on roule beaucoup trop vite à cet endroit."