Contrôles de vitesse systématiques sur l’E17 après une série d’accidents

Après le grave accident de circulation survenu vendredi sur l’E17 à Aalbeke, la police fédérale va y effectuer des contrôles de vitesse systématiques. La promesse en a été faite au bourgmestre de Courtrai Vincent Van Quickenborne (Open VLD) qui avait insisté sur cette nécessité.

La police fédérale effectuera davantage de contrôles de vitesse sur la E17 vers la France, en installant un radar semi-mobile. Vincent Van Quickenborne en a fait la demande après deux accidents sur cette autoroute à hauteur de Aalbeke ces derniers jours.

Un bus immatriculé aux Pays-Bas est entré en collision avec un camion vendredi. Un deuxième poids lourd a à son tour percuté le bus. Un chauffeur bulgare de 28 ans a perdu la vie et 28 personnes ont été légèrement blessées.

Les contrôles au poste frontière de Rekkem causent régulièrement des files. Ces derniers mois, plusieurs accidents se sont produits à cause de ces embouteillages.

"L'Agence en charge des routes et du trafic indique qu'ils ont tout fait pour prévenir les automobilistes de ce risque de files. Nous demandons des panneaux d'affichage dynamiques pour annoncer les embouteillages", déclare le bourgmestre de Courtrai.

Vincent Van Quickenborne ajoute que les 28 personnes légèrement blessées après l'accident de vendredi ont quitté l'hôpital.