Ben Weyts veut redonner le sourire aux touristes

Le ministre flamand du Tourisme Ben Weyts (N-VA) lance une campagne intitulée "Share our smile" pour attirer à nouveau les touristes au nord du pays. Selon lui, cette nouvelle promotion est nécessaire car le secteur se porte mal depuis les attentats du 22 mars.

"D’un côté nous avons une baisse du nombre de réservations, et de l’autre, des annulations de réservations faites au préalable", a expliqué Ben Weyts au micro de Radio 1 (VRT). D’après lui, les logements les plus petits ont essuyé une baisse de 50% dans les semaines qui ont suivi les attentats de Bruxelles.

Pour Ben Weyts, la Flandre doit miser sur ses qualités et ses points forts. "Nous avons beaucoup à partager car nous avons beaucoup à offrir", estime le ministre. "D’où une campagne ‘Share our smile’". Le secteur touristique pourra par la suite adapter le slogan. Et Ben Weyts de proposer certains exemples, comme "Share Gent", ou encore "We share our beer with you".

La Flandre mise avant tout sur les touristes provenant des pays voisins. "Cela n’a pas de sens de mener aujourd’hui des campagnes en direction du Japon ou de la Chine", des pays où d’après le ministre "notre image a été affectée". "Nous devons donc en premier lieu viser les pays proches, qui nous connaissent mieux, et qui savent qu’il n’existe pas d’insécurité ici".