Brussels Airport évalue sa perte à 90 millions d’euros

Le CEO de l’exploitant de l’aéroport de Zaventem, Arnaud Feist (photo), estime l’impact du double attentat-suicide du 22 mars sur le chiffre d’affaires de Brussels Airport entre 80 et 90 millions d’euros, avant l’intervention des assurances. C’est ce qu’il a indiqué à la VRT, depuis Toronto.

Le hall des départs de Brussels Airport a été lourdement endommagé par la double déflagration du 22 mars. L'aéroport est resté fermé près de deux semaines, avant de pouvoir redémarrer ses activités avec une capacité limitée. Depuis la réouverture partielle du hall des départs au début du mois de mai, l'aéroport fonctionne à environ 80% de ses capacités.

En raison des événements tragiques, le nombre de passagers à Brussels Airport a chuté de 29,1% en mars par rapport à l'année précédente, a indiqué le Airport Council International (ACI) mercredi. Sur l'ensemble du premier trimestre, il s'agit d'une baisse de 5,3%.

Le CEO de Brussels Airport, Arnaud Feist, se trouve actuellement à Toronto au Canada, en compagnie du Secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Pieter De Crem (CD&V) et du CEO de la compagnie aérienne Brussels Airlines Bernard Gustin, pour une tournée promotionnelle de trois jours destinée à attirer des touristes et des investisseurs potentiels.

Ce mercredi, on apprenait déjà que la compagnie belge Brussels Airlines (photo) escompte également une perte de chiffre d’affaires de l’ordre de 80 à 90 millions d’euros.