La PrideParade a attiré 60.000 personnes à Bruxelles

Le PrideFestival, qui avait débuté le 29 avril, a pris fin ce samedi avec la grande marche des fiertés. L’événement, qui défend notamment les droits des homosexuels et lesbiennes, était placé pour sa 21e édition sous le signe des droits des personnes transgenres, avec la campagne "I decide" (‘C’est moi qui décide’).

Les organisateurs ont exprimé leur grande satisfaction quant au nombre important de participants au cortège. "C'est une édition plus que réussie. Le temps était avec nous et lorsqu'on regarde les récents événements qui se sont déroulés à Bruxelles, nous pouvons affirmer que la Flandre, la Wallonie et Bruxelles ont replacé la Belgique sur la carte", expliquait Alan De Bruyne, le coordinateur du PrideFestival.

Amnesty International ouvrait le cortège avec le slogan "J'ai des droits, les personnes transgenres aussi". De nombreux partis politiques étaient également présents avec leur char, comme notamment le CD&V, Groen, l'Open VLD, le PS et le SP.A, ainsi que de nombreux hommes politiques. Parmi eux, le ministre flamand en charge de Bruxelles Sven Gatz, le ministre bruxellois Pascal Smet ou encore le président du SP.A John Crombez.

Le cortège a quitté le Mont des Arts en direction de la place De Brouckère, avant de revenir à son point de départ, où la fête devrait se poursuivre jusqu'à minuit au sein du PrideVillage.