Un camping de Dinant évacué à cause d'une intoxication

Une cinquantaine de personnes ont été évacuées du camping de Villatoile, dimanche soir, en raison d’une intoxication, dont la cause est encore inconnue. Les campeurs souffraient de nausées, de maux au ventre et de vomissements. Cinq enfants ont été admis à l’hôpital. Le camping restera fermé jusqu’à ce que la cause de l’intoxication soit connue.

Le plan communal d'urgence et d'intervention, déclenché dimanche vers 21h30, a été levé peu avant minuit. Les pompiers de Dinant et Beauraing se sont rendus sur place, ainsi que des ambulances de Ciney, Beauraing et Dinant. Un poste médical a été dressé pour soigner la cinquantaine de personnes intoxiquées. Cinq d'entre elles ont dû être transportées vers l'hôpital. Trente-sept personnes ont été relogées.

Environ 75 campeurs ont éprouvé les mêmes symptômes : ils ont dû vomir et avaient de la fièvre. Des nausées et crampes au ventre, de la diarrhée et des maux de tête ont également été constatées. Les causes de l’intoxication n’étaient pas encore connues ce lundi midi.

"Le camping sera fermé lundi à 8h jusqu'à ce que la cause ait été déterminée. Le laboratoire d'analyse d'eau de l'Inasep sera présent lundi matin afin de procéder à des analyses. Les résultats ne seront pas connus avant 24 à 72h", précisait dimanche soir la Ville de Dinant.

Le bourgmestre Richard Fournaux ajoutait que la sécurité alimentaire serait également examinée sur le camping Villatoile, à Pont-à-Lesse. L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) se rendra sur place ce lundi après-midi pour examiner les cuisines et l'alimentation.

"On est peut-être allé un peu vite en besogne en incriminant l'eau. Cela pourrait être d'ordre alimentaire, ou même extérieur au camping. La semaine dernière, des membres d'un groupe de Hollandais ont été malades. Une bactérie aurait pu être amenée", expliquait Richard Fournaux. Lundi matin, plusieurs centaines de campeurs quittaient les lieux.