La stratégie belge de l’aide humanitaire exposée à Istanbul

Le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo (Open VLD, photo d'archives), a présenté ce lundi des éléments de la stratégie belge en matière d’aide humanitaire lors de la table ronde "Un investissement dans l’humanité" organisée dans le cadre du Sommet mondial sur l’action humanitaire, qui se tient à Istanbul en Turquie. En plénière du sommet, Alexander De Croo a notamment déclaré que "le respect du droit international humanitaire est crucial".

Intitulée "Un investissement dans l’humanité", la discussion entre dirigeants organisée à Istanbul avait pour objectif d'obtenir des engagements quant à l'obtention des ressources nécessaires pour préserver la vie et la dignité des personnes touchées par des conflits et des catastrophes.

Lors de son intervention, le ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo a souligné que la Belgique avait pour ambition de consacrer "25% de son aide humanitaire directement à des organisations locales et nationales d'ici 2020". De la sorte, cette aide sera adressée aux premiers intervenants lors des situations de crise.

Le ministre a ensuite mis en exergue la création par la Belgique du premier "Humanitarian Impact Bond" (HIB), développé avec la Croix-Rouge. Ce mécanisme de financement innovant vise à amener des partenaires privés à investir dans le secteur humanitaire.

Par ailleurs, Alexander De Croo a souligné que la coopération belge était particulièrement attentive aux innovations technologiques dans ses politiques humanitaires et de développement. Le ministre a conclu son intervention en appelant à une meilleure préparation aux éventuelles catastrophes humanitaires. "Chaque euro investi dans la préparation des catastrophes représente deux euros épargnés pour agir lorsqu'il faut y répondre", a-t-il déclaré.

La Belgique a consacré un budget record de 150 millions d'euros à l'aide humanitaire en 2015, ce qui constitue le plus gros montant jamais investi par le pays dans ce domaine. En 2016, le budget alloué à l'aide humanitaire passera à 170 millions d'euros.