"Impossible de maintenir la sécurité sociale sans faire des économies"

Interrogé ce matin sur Radio 1 (VRT), le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) s’est montré critique envers les manifestants qui défilent ce mardi à Bruxelles. "Ce qu’ils exigent est fondamentalement contradictoire", estime-t-il.

Ce mardi, les trois syndicats mènent en front commun une grande manifestation nationale à Bruxelles pour protester contre la "politique asociale du gouvernement Michel".

"Je respecte le droit à la grève et à la manifestation", a souligné Johan Van Overtveldt dans l’émission matinale "De Ochtend". "J’ai pris la liberté d’embarquer aujourd’hui quelques pamphlets distribués par les syndicats. Je constate qu’ils sont contre la réforme des pensions, contre le saut d’index, et contre les économies, mais dans le même temps ils demandent le maintien de la sécurité sociale. C’est fondamentalement contradictoire", estime le ministre des Finances.

Ce dernier a rappelé la vision du gouvernement : "Nous tenons absolument à ce que la sécurité sociale demeure stable, mais cela n’est pas possible à réaliser sans faire des réformes et des économies", a-t-il insisté. "Je trouve ça dommage de voir les syndicats continuer à imposer ce message aux gens car la réalité est toute autre".