Une campagne de 4 millions d'euros pour revaloriser l'image du pays

Le comité de concertation réunissant les représentants des gouvernements fédéral et des entités fédérées du pays s'est mis d'accord mercredi matin pour mettre au point, dans des délais rapprochés, une campagne commune destinée à revaloriser l'image du pays après les attentats de Bruxelles et de Zaventem.

Selon le porte-parole du Premier ministre Charles Michel (MR), la réunion qui portait par ailleurs sur divers points plus techniques a duré une heure et s'est déroulée dans un climat constructif.

L'idée d'oeuvrer ensemble, et dans des délais rapprochés, à une campagne de revalorisation de l'image de la Belgique a été très bien accueillie par l'ensemble des minsitres-présidents des entités fédérées.

Chacun y est déjà allé de sa (ses) proposition(s). Les Régions ont été chargées de désigner des représentants qui composeront la "taskforce" chargée de plancher sur le contenu de la campagne qui s'étalera sur deux ans, et devrait démarrer à l'automne prochain. Une fois établi, celui-ci sera validé par le politique sous une forme à définir, mais au stade actuel, rien n'indique que cela doive se faire formellement au comité de concertation.

Le groupe de travail sera ouvert aux mondes économique et académique. Le travail sera mené sous l'égide de la Chancellerie du Premier ministre.

La Flandre stimule déjà le tourisme

De son côté la Flandre va lancer deux campagnes visant à stimuler le tourisme. "Share our smile" (Partagez notre sourire) qui sera lancée à Brussels airport lorsque l'aéroport fonctionnera à pleine capacité.

La semaine dernière "EventFlanders" a été créé, un bureau qui doit attirer des événements internationaux vers notre région.

"Pour la campagne conjointe de la Belgique, l'implication des Régions est indispensable. De plus nous avons l'expertise, la connaissance et les réseaux pour attirer les touristes et les investissements" a-t-on déclaré au cabinet du ministre-président Geert Bourgeois (N-VA).