Devenys remporte le Tour de Belgique gâché par un accident

Zico Waeytens (photo) a remporté la 4e et dernière étape du Baloise Belgium Tour (2.HC) disputée dimanche sur un parcours de 174,2 km entre Tremelo et Tongres. Le coureur Giant-Alpecin a devancé au sprint le Britannique Daniel McLay, Timothy Dupont et Baptiste Planckaert. Dries Devenyns (IAM Cycling) succède à Greg Van Avermaet au palmarès.

Suite à l'accident dont a été victime Stig Broeckx, l'équipe Lotto-Soudal a décidé samedi soir de quitter la course.

L'ambiance était lourde dimanche lors du départ de la dernière étape à Tremelo. Les premiers kilomètres ont pris l'allure d'une procession mais une fois arrivé dans la zone pavée de Manshoven (km 85), le peloton a mis le turbo alors que les conditions climatiques ont commencé à se dégrader fortement. Malgré la pluie, plusieurs coureurs ont tenté de déclencher une attaque.

Guillaume Van Keirsbulck a entamé en premier les trois tours du circuit local de 18,8 km. Il comptait une poignée de secondes d'avance sur un peloton étiré. A 52 km de l'arrivée, il a été rejoint par Iljo Keisse, Amaury Capiot, Toon Aerts, Sébastien Delfosse, Jimmy Janssens, le Suédois Jonas Ahlstrand, l'Espagnol Ange Vicioso, le Kazakh Ruslan Tleubayev et ensuite, l'Allemand Tony Martin flanqué du Néerlandais Boy van Poppel. Estimant que cela n'allait pas assez vite pour eux, Keisse et Delfosse ont accéléré à 35 km de l'arrivée. Le duo a entamé le dernier tour avec 13 secondes d'avance.

Entretempss, Stijn Vandenbergh, troisième au classement à 7 secondes de Devenyns, a pris trois secondes de bonification lors du "km d'or".

Keisse et Delfosse ont été repris à 15 km de la ligne par le peloton. Wout van Aert a alors démarré emmenant dans sa roue le Néerlandais Tom Jelte Slagter, le Français Sylvain Chavanel et l'Italien Davide Vigano.

A 5 km du terme, le regroupement était acté. Malgré une tentative de Frederik Backaert et une autre du duo Edward Theuns et Van Aert, le sprint massif allait désigner le vainqueur de l'étape. Waeytens a dominé ses adversaires.

Dries Devenyns ne se réjouit pas de sa victoire

Après l'arrivée finale du Baloise Belgium Tour (2.HC), Dries Devenyns a été félicité par ses coéquipiers pour sa victoire finale. Mais le Belge n'a pas pu se réjouir pleinement de sa victoire, les événements de la veille étant encore trop présents dans son esprit.

"J'ai eu une journée difficile. J'ai pensé constamment à Stig Broeckx", a déclaré Dries Devenyns à l'arrivée. "Je pense que tout le monde était dans le même état d'esprit. Ma victoire finale? Je pense que la course n'est pas vraiment l'essentiel pour le moment. L'état de Stig Broeckx est plus important. Le cyclisme sera toujours un sport dangereux et on ne peut rien y faire. Mais il l'est devenu particulièrement ces derniers temps. Ce n'est pas la première fois que nous avons des accidents en course."

"Je ne sais pas ce que nous devons faire ni comment procéder. Ce problème ne pourra pas facilement être solutionné. Je devais normalement prendre la parole après mon succès final mais je n'ai pas du tout la tête à ça", a concédé le Belge de 32 ans.