La reine Mathilde honore les lauréats du Reine Elisabeth

Comme le veut la tradition du Concours belge de musique classique, dédié cette année au piano, la remise des prix aux lauréats du Reine Elisabeth avait lieu mardi, à la Chapelle musicale de Waterloo, en présence de la reine Mathilde (photo, à g.), qui assure la présidence d’honneur du concours réputé dans le monde. Elle a ainsi pu y féliciter à nouveau le gagnant, le Tchèque Lukas Vondracek (photo, à dr.), mais aussi les 5 autres lauréats et 6 finalistes.

Samedi soir, le Tchèque Lukas Vondracek (30 ans) remportait le Grand prix international Reine Elisabeth d’une valeur de 25.000 euros. Ce Premier prix du Concours de piano est aussi le "Prix de la reine Mathilde", la souveraine ayant succédé il y a quelques années à la reine Fabiola comme présidente d’honneur du Reine Elisabeth.

C’est donc en la présence de la reine Mathilde qu’avait lieu la traditionnelle remise des prix, ce mardi après-midi, à la Chapelle Reine Elisabeth, où les 12 finalistes ont passé une semaine à préparer leur prestation finale, à savoir le concerto pour piano et orchestre de leur choix et l’œuvre imposé cette année - "Un rêve de papillon" du Belge Claude Ledoux.

Les deuxième et troisième prix ont été attribués aux Américains Henry Kramer et Alexander Beyer (photo principale, au centre). Les 4e, 5e et 6e prix au Sud-Coréen Chi Ho Han, au Croate Aljosa Jurinic et à l’Italien Alberto Ferro (photo).

Le coffret annuel reprenant les meilleurs moments du Concours comprendra cette année pas moins de 4 CD. Il sera disponible à partir du 4 juin. D’autre part, les lauréats donneront une série de concerts ces jours-ci, à Liège, Bruges et Anvers notamment, avant le concert final des trois premiers lauréats, prévu le 9 juin au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Cette fois, c’est Stéphane Denève qui dirigera l’orchestre Brussels Philharmonic.