"Un champion sur le ring, une inspiration en-dehors"

Jean-Pierre Junior Bauwens, un des plus grands talents actuels de la boxe belge, a réagi samedi au décès de la légende de la discipline Mohamed Ali, en indiquant sobrement sur les réseaux sociaux que l'homme était "un champion sur le ring, une inspiration en-dehors du ring".
1964 AP

Le léger gantois de 28 ans combat samedi soir au cours d'un gala, à Schiervelde, contre le Géorgien Anzor Gamgebeli. "je dédie cette soirée au Greatest!", annonce-t-il.

Mohammed Ali est décédé vendredi à l'âge de 74 ans à Phoenix, après avoir été admis un jour plus tôt à l'hôpital pour des problèmes respiratoires.

Dans les médias et sur internet, les réactions, hommages et souvenirs des grands sportifs et des amateurs de boxe ont afflué, ainsi que les reprises de quelques-unes de ses citations les plus célèbres, dont "Float like a butterfly, sting like a bee" ("vole comme un papillon et pique comme une abeille") ou encore "I hated every minute of training, but I said, 'Don't quit. Suffer now and live the rest of your life as a champion.'" ("J'ai détesté chaque minute d'entrainement, mais je me suis dit 'N'abandonne pas. Souffre maintenant et vis le reste de ta vie en champion'").

"C'était le plus grand boxeur mais aussi l'homme le plus formidable"

En Belgique, l'ancien boxeur Jean-Pierre Coopman (69 ans) a exprimé son toute son émotion après l'annonce du décès de Mohammed Ali. Il est le seul Belge à avoir boxé contre "The Greatest", c'était le 26 février 1976 à Porto Rico. Jean-Pierre Coopman, surnommé "le Lion des Flandres" était alors le meilleur lourd européen et il a fini par être désigné challenger officiel du plus extraordinaire boxeur de tous les temps. Le combat sera joué en 14 minutes et 46 secondes. Lors du cinquième round, le soigneur de Coopman, jette l'éponge.

Mohammed Ali dira de lui que c'était l'homme le plus gentil qu'il ait connu.

"Ce moment est inoubliable pour moi" a confié Jean-Pierre Coopman à la VRT. Ali était non seulement le plus grand boxeur de tous les temps mais c'était aussi l'homme le plus formidable que j'ai rencontré dans ma vie".