Ceux qui n’ont pu se rendre à leur examen pourront demander un report

Les étudiants des universités ou hautes écoles qui n’ont pas pu se rendre à leur examen à cause de la grève des trains pourront demander de reporter leur examen. "Nous n’allons pas chambouler complètement les horaires mais en cas de force majeure les étudiants pourront demander un report" dit-on à la VUB.
© BSIP / Reporters

Les négociations entre la direction et les syndicats de cheminots ont échoué ce vendredi. Le syndicat socialiste confirme donc qu'il dépose un nouveau préavis de grève pour le 12 juin. Une grève qui devrait durer pas moins de 7 jours.

Si la grève intervient les étudiants devront trouver une manière pour rejoindre leur université ou haute école afin de passer leurs examens.

"A la VUB (Vrije Universiteit Brussel) on n’a pas l’intention de chambouler les horaires d’examens" a déclaré Sicco Wittermans.  "Mais en cas de force majeure, les étudiants pourront demander le report de leurs examens, comme cela se fait en cas de maladie mais aussi en cas de grève des trains.  Toutefois nous constatons que les étudiants trouvent souvent des solutions et parviennent à passer leur examen à la date prévue".

A l’université de Hasselt et à la haute école Odissee à Gand les étudiants peuvent aussi demander de pouvoir passer leur examen à une date ultérieure. A l’Université d’Anvers et la KUL, on va en discuter la semaine prochaine. "Ce que nous ne voulons surtout pas c’est que des étudiants doivent recommencer leur année à cause de ces grèves" a déclaré le recteur de la KUL Rik Torfs.

Quant à l’association flamande des étudiants, elle conseille aux intéressés de consulter les réseaux sociaux afin de trouver une solution en cas de grève.