Retour à la normale sur le réseau ferroviaire

La circulation des trains sur l'ensemble du réseau est quasiment revenue à la normale samedi, mis à part une suppression ou l'autre de trains par manque de matériel. L’organisation flamande de défense des usagers des transports publics TreinTramBus critique le nouveau préavis de grève déposé par le syndicat socialiste des cheminots pour 7 jours du 12 au 19 juin.

L'arrêt total ou partiel de la circulation pendant plus d'une semaine a eu pour conséquence que le matériel roulant ne se trouve pas forcément au bon endroit ou n'a pas pu faire l'objet des entretiens planifiés.

Seule la ligne Tournai-Lille n'est actuellement pas desservie. "Il n'y pas de trafic sur cette ligne car les rails sont rouillés", a déclaré Nathalie Pierard. Le gestionnaire de l'infrastructure des chemins de fer Infrabel est actuellement occupé à résoudre le problème.

"Quand les lignes sont inoccupées pendant plus de 72 heures, elles doivent automatiquement faire l'objet d'un trajet de dérouillage", a indiqué le porte-parole d'Infrabel. "Cela devrait être résolu assez rapidement", a-t-il précisé.

TreinTramBus condamne le nouveau préavis de grève

La reprise du trafic ferroviaire avait été annoncée vendredi dans la soirée, après une réunion de six heures entre syndicats et direction de la SNCB au terme de laquelle aucun accord n'a été trouvé concernant les jours de récupération. Un nouveau préavis déposé par la CGSP-Cheminots est prévu à partir du dimanche 12 juin à 22h00 et ce jusqu’au 19 juin.

L’organisation flamande de défense des usagers des transports publics TreinTramBus parle d’abus de pouvoir. "Cette fois, cela va trop loin. Une grève de 7 jours en pleine période d’examens, c’est disproportionné" a déclaré le président de TreinTramBus Stefan Stynen. "Nous lançons un appel aux différentes parties en présence de faire preuve de bon sens afin de trouver une solution".

TreinTramBus conseille aussi aux utilisateurs des transports en commun d’exiger des indemnités pour grève sauvage.

Le trafic ferroviaire est perturbé depuis plus d’une semaine à cause de grèves sauvages.