Wallonie : les intempéries font une deuxième victime

Le corps sans vie d’une dame âgée de 76 ans a été retrouvé lundi soir dans un bassin d’orage, à proximité de l’endroit où elle avait disparu pendant les intempéries à Bayaux, une commune rattachée à Welkenraedt, en province de Liège. Un sexagénaire avait déjà perdu la vie vendredi, en province du Luxembourg, lui aussi emporté par les eaux. Dans les provinces de Liège et de Luxembourg, de nombreux villages et villes ont été inondés à la suite des grosses pluies de ces derniers jours.

Les intempéries qui ont balayé lundi le sud-est de la Belgique provenaient de l’Allemagne et sont entrées en Belgique via la province de Luxembourg. A Welkenraedt, non loin de la frontière, sept promeneurs ont été surpris par des trompes d’eau. Ils se sont réfugiés sous un pont.

Le groupe a été emporté par les eaux, mais six des sept marcheurs ont été retrouvés vivants. Une dame de 76 ans étaient portée disparue à Bayaux, près de Welkenraedt. Son corps sans vie a finalement été retrouvé vers 21h15, dans un bassin d’orage situé à proximité de l’endroit où elle avait été emportée.

L’information a été confirmée vers 23h par le bourgmestre de la commune, Jean-Luc Nix. La victime était originaire d’Ans et née en 1939.

Les provinces de Luxembourg et Liège touchées

Dans la vallée de la Vesdre, plusieurs communes étaient sous eau ce lundi soir. C’était notamment le cas de Verviers et Dison. Dans cette dernière, des voitures et un conteneur flottaient sur les eaux à travers les rues. Le gouverneur de la province de Liège, Hervé Jamar, a déclenché le plan catastrophe provincial, mobilisant ainsi tous les services de secours.

En province de Luxembourg, la petite ville touristique de Durbuy a également été touchée par des inondations (photo). Mais dans la région de Namur et dans le Hainaut, des quartiers entiers se sont également retrouvés sous eau.

Après la Wallonie, l’ouest de Bruxelles, la Flandre orientale et la Flandre occidentale étaient également touchés par les inondations en fin de journée. A Gooik, dans le Pajottenland, de nombreuses rues étaient sous eau, tandis que la circulation routière a été bloquée un brièvement sur l’autoroute E40 à hauteur d’Alost.

Dans le reste de la Flandre, la situation était moins dramatique, comparée aux dégâts subis en Wallonie. Pour la nuit à venir, de grosses pluies et de l’orage sont cependant encore annoncés.