La plus grande écluse au monde inaugurée à Doel

Le roi Philippe a inauguré officiellement ce vendredi l’écluse Kieldrecht, construite pendant 5 ans sur la rive occidentale de l’Escaut au port d’Anvers, plus précisément dans le port Waasland à Doel. L’écluse de 500m de long, 68m de large et 17,5m de profondeur pourra accueillir les plus grands navires porte-conteneurs au monde. Un premier bateau empruntait d’ailleurs l’écluse peu après cette ouverture. Le ministre flamand des Travaux publics et de la Mobilité, Ben Weyts, qualifie l’écluse d’"impulsion pour une nouvelle croissance économique".

La nouvelle écluse anversoise - la plus grande au monde à l’heure actuelle - s’étend sur 500 mètres de long, 68 mètres de large et 17,8 mètres de profondeur. Elle offre aux grands navires au port anversois un deuxième accès, plus large, vers le port Waasland depuis le dock Deurganck, sur la rive occidentale de l’Escaut. Le complexe se trouve à proximité du village de Doel, connu aussi pour sa centrale nucléaire.

"Avec l’écluse Kieldrecht, nous pouvons donner aux armateurs la garantie d’un accès rapide et aisé aux ports du Waasland. Nous pouvons ainsi attirer davantage de navires du monde entier vers le port anversois", se réjouissait le ministre flamand Ben Weyts (photo).

La construction de l’écluse avait débuté fin 2011 et aura finalement duré près de cinq ans. A l’origine, on parlait de l’écluse du dock Deurganck, mais ce nom provisoire a été modifié au début de cette année en écluse Kieldrecht, par référence au village du même nom dans les polders.

"Autant d’acier que trois Tours Eiffel"

Au cours des années écoulées, pas moins de 9,1 millions de mètres cubes de terre ont été excavés, quelque 795.000 m3 de béton armé ont été coulés et 22.000 tonnes d’acier de construction ont été utilisées. "C’est assez pour construire trois Tours Eiffel", expliquait le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts, lors de l’inauguration solennelle en présence du roi Philippe.

Sur les murs de l’écluse, l’artiste Cazn a réalisé l’an dernier une énorme peinture murale de 300 mètres de large et 9 mètres de haut. Selon les marées, elle disparait parfois dans l’eau. Il y a un an, les personnes intéressées ont pu admirer la réalisation de la peinture depuis l’écluse.

La construction du complexe a coûté environ 382 millions d’euros, soit 42 millions de plus qu’estimé au départ. La Banque d’investissement européenne a avancé un prêt de maximum 160,5 millions d’euros. Le gouvernement flamand prend donc en charge la plus grosse partie du coût des travaux.

Le premier bateau est passé

L’an dernier, l’écluse a été remplie de plus d’un million et demi de m3 d’eau, mais il a encore fallu un an pour terminer entièrement les travaux. Ce n’est que ce 10 juin que l’écluse Kieldrecht a pu être inaugurée officiellement.

Le roi Philippe s’est fait expliquer le fonctionnement de l’écluse, dans l’unité de contrôle, et a pu observer comment le premier navire commercial - le MS Grande Lagos - est passé par le Kieldrecht vers 10h45.

Le public peut admirer l’écluse ce week-end, depuis la plus haute grande roue d’Europe (55 mères). Avis aux amateurs !