Deux voitures de police incendiées à Molenbeek

Deux voitures de police ont été incendiées vendredi soir dans la commune bruxelloise de Molenbeek-Saint-Jean. Un jeune suspect de 18 ans a été arrêté. Une enquête doit déterminer si ce dernier est impliqué dans les deux incendies criminels.

Une première voiture de police a été incendiée vers 19H00, rue des Quatre-Vents à Molenbeek-Saint-Jean, a indiqué la zone de police Bruxelles-Ouest. C’est à cette adresse que Salah Abdeslam, impliqué dans les attentats de Paris du 13 novembre, avait été arrêté le 18 mars dernier.

Les policiers ont été appelés, à 18H30, à la rue voisine Jean-Baptiste Decock pour constater une tentative d'incendie sur une porte de garage. Pendant qu'ils dressaient le constat des faits, ils ont entendu une détonation et sont allés voir d'où venait le bruit. La voiture de police était alors en flammes, tout comme le véhicule d'un particulier garé à l'arrière. Les pompiers ont été mobilisés pour éteindre le feu. Le véhicule de police est totalement sinistré.

Les policiers suspectent qu'il s'agit d'un projectile étant donné le départ rapide de l'incendie. Les images des caméras de surveillance seront sollicitées dans le cadre de l’enquête. "Bien que de nombreux jeunes observaient la scène, il n'y a eu aucun problème de maintien de l'ordre", a tenu à préciser la zone de police.

Vers minuit, une voiture banalisée de la brigade de la jeunesse a également été incendiée près de la Gare de l’Ouest. Peu après, un suspect de 18 ans a été interpellé. Celui-ci présentait des brûlures aux mains, ce qui avait mené son père a appelé le numéro d’urgence 100 pour demander de l’aide. L’enquête devra déterminer si le jeune homme est impliqué dans les deux incendies.