Le niveau d’alerte terroriste est maintenu à 3

A l’issue de la réunion du Conseil national de sécurité, ce samedi midi, le Premier ministre Charles Michel (photo) a annoncé lors d’une conférence de presse que le niveau d’alerte terroriste est maintenu à 3 (sur une échelle de 4) pour l’ensemble de la Belgique, malgré l’action anti-terroriste d’envergure menée la nuit passée en Belgique. Le Premier ministre a appelé la population au calme, alors que des mesures de sécurité renforcée sont mise en place, notamment à l’occasion du match des Diables rouges à Bordeaux.

Le niveau d'alerte 3 signifie que la menace est grave, possible et vraisemblable, mais qu'il n'y a pas d'information spécifique faisant état d'une menace imminente. "Des mesures supplémentaires et adaptées seront également prises", a indiqué le Premier ministre Charles Michel lors d’une conférence de presse.

La réunion du Conseil national de sécurité avait lieu au lendemain d'une série de perquisitions (essentiellement en Région bruxelloise) qui ont conduit à l'interpellation de douze personnes dans le cadre d'un dossier de terrorisme. Cette nouvelle cellule terroriste démantelée aurait planifié des attaques terroristes dans un avenir plus ou moins proche. Certains médias citaient comme cible éventuelle le village de supporters des Diables rouges érigé à la Place Rogier à Bruxelles.

"Tous les événements publics seront maintenus ces prochains jours, avec une sécurité accrue ou adaptée", indiquait Charles Michel. Les événements prévus dans le cadre de la rencontre de l'Euro 2016 entre la Belgique et l'Irlande sont également maintenus, mais les personnes qui s'y rendent sont invitées à respecter les consignes de sécurité.

Le Premier ministre s’est voulu rassurant quant à la sécurité des citoyens et a appelé ceux-ci au calme et à la sérénité. Il a également loué le travail des services de sécurité, qui ont démantelé la nouvelle cellule terroriste, et affirmé que l’Ocam et le gouvernement suivent au jour le jour l’évolution de la situation.