Un Brexit coûterait 2,5% de PIB à la Flandre

Un Brexit peut coûter jusqu'à 2,5% de PIB à la Flandre d'ici 2030, a indiqué le ministre-président flamand Geert Bourgeois, interrogé au parlement flamand. La Flandre serait, après l'Irlande, celle qui perdrait le plus en cas de Brexit, a-t-il expliqué.

La Flandre exporte sensiblement plus que les autres entités fédérées du pays vers le Royaume Uni.

En 2015, elle y a exporté pour 27,4 milliards d'euros de marchandises, les importations atteignant 15,1 milliards d'euros. Il s'agit du principal marché pour la Flandre après l'Allemagne, la France et les Pays-Bas.

Une éventuelle sortie du Royaume Uni de l'Union européenne pourrait dès lors avoir des conséquences très importante pour l'économie flamande.

En cas de Brexit 'dur', sans conclusion d'un accord de libre échange, le PIB flamand subirait un ressac de 2,5%. En cas de sortie douce, avec des tarifs douaniers préférentiels, il serait limité à 1,8%.