La presse très critique pour Marc Wilmots

L’élimination des Diables rouges de l’Euro 2016 face au Pays de Galles a provoqué une énorme désillusion et fait la une de tous les quotidiens belges. Pour de nombreux commentateurs du Nord du pays le coach Marc Wilmots doit tirer les conclusions de cet échec et s’en aller.

Het Laatste Nieuws : "Et maintenant un véritable coach"

Le responsable de la rubrique football du quotidien Stephan Keygnaert écrit que Marc Wilmots "ne peut plus être coach fédéral après l’été, pas après cette élimination scandaleuse". Les Diables se sont heurtés à des Gallois qui auront mis en évidence leurs limites. "C’est une blague belge et même une très mauvaise blague. On ne devient pas champion d’Europe à l’improviste même avec autant de talents".

"Wilmots avait le regard fixe comme s’il avait reçu un coup de bambou sur la tête, incapable d’éviter cette défaite. Après un demi échec au Mondial puis un échec complet à l’Euro, le chapitre Wilmots est terminé. Il est grand temps de choisir un véritable entraîneur" ajoute Het Laatste Nieuws.

Het Nieuwsblad : "De quoi nous faire mourir de honte"

Het Nieuwsblad est un peu plus modéré mais se pose également des questions sur l’avenir de Marc Wilmots. "On méritait mieux avec tous ces talents. L’entraîneur fédéral est aussi responsable malgré les occasions manquées et la défense peu expérimentée" estime Ludo Vandewalle.

"Nous lui avons toujours accordé le bénéfice du doute, mais cette fois c’est trop. La place du coach fédéral doit être remise en question. Pouvons-nous continuer avec Marc Wilmots ?"
 

Het Belang van Limburg : "La fin"

Pour la Belgique cette élimination est une terrible déception. Les Belges ont perdu face à un "nain" du football et peuvent rentrer à la maison. La question se pose à présent : "Que va faire Marc Wilmots ?" s’interroge Het Belang van Limburg.

"Reste-il ? Ou estime-t-il qu’il aurait pu faire mieux avec tout ce potentiel. Si vous nous posez la question, pour nous : "Wilmots a échoué en France et il sera très difficile de continuer avec lui".
 

La Dernière Heure : "Quelle désillusion"

Même du côté des journaux francophones les réactions sont amères. Pour la Dernière Heure : "Wilmots doit s'en aller". "Les Diables avaient devant eux une voie royale pour aller en finale d’un grand tournoi. Oui, une voie royale ! Car nous avions plus de qualités que les Gallois et que les Portugais. Mais entre le potentiel d’une équipe et ce qu’il se passe sur le terrain, il y a parfois un énorme décalage."

Les journaux de Sudpresse et Le Soir sont moins catégoriques concernant le coach. "Wilmots a une part de responsabilité dans ce qui n'est rien d'autre qu'un échec. Contre l'Italie et le Pays de Galles, comme contre l'Argentine en 2014, il n'a pas proposé de plan B quand le match ne tournait pas en faveur de son équipe. Avec la somme de talents à sa disposition, on devait attendre mieux. Mais rejeter toute la faute sur le dos du coach serait réducteur et malhonnête", estiment-ils.

Ces titres jugent également que "la défense alignée vendredi était trop légère à un tel niveau et dans l'ensemble, le collectif n'a pas presté à la hauteur de l'événement".