Un Belge à la tête de la mission de formation de l'UE au Mali

La Belgique prend ce dimanche 3 juillet la tête de la mission de formation de l’armée malienne, menée sous l’égide de l’Union européenne. Notre pays reprend le flambeau à l’Allemagne.

Le général de brigade Eric Harvent a été nommé commandant de la mission de formation de l'UE au Mali (EUTM Mali). Au cours d’une cérémonie organisée à Bamako, il succèdera au général de brigade Werner Albl, qui occupait ce poste depuis décembre 2015.

Durant un an, la Belgique va donc diriger la mission EUTM au Mali. Une mission qui a pour objectif notamment la reconstitution des forces armées maliennes confrontées aux extrémistes religieux.
Cette mission vise donc à assurer la stabilité du Mali et à rétablir l'intégrité territoriale de pays d’Afrique de l’Ouest, sous le contrôle des autorités civiles.

"C’est aussi une mission importante pour l’Europe » a déclaré à la VRT le général Compernol, "car cette opération contribue directement à lutter contre le problème des réfugiés, des réfugiés qui empruntent des routes depuis le Mali vers la Lybie pour arriver finalement en Europe".

Avec ses 175 militaires au Mali, cette mission est la plus grande opération belge à l’étranger.

La mission EUTM a été lancée le 18 février 2013. Son mandat a été récemment prolongé jusqu'au 18 mai 2018. Elle a son quartier général à Bamako.