Anvers achète des tanks pour empêcher une attaque comme celle de Nice

"La police anversoise a commandé des chars spéciaux afin d’éviter une situation telle que celle qui a eu lieu à Nice", a fait savoir le bourgmestre de la métropole, Bart De Wever (N-VA), interrogé par Radio 2 (VRT). "Si Anvers organise un feu d’artifice, nous fermerons les routes à l’aide de ces tanks pour empêcher que quelqu’un ne fonce dans la foule", a-t-il indiqué.

"Il est difficile de comprendre comment une telle chose a pu se passer à Nice", a déclaré Bart De Wever. "Si, comme pour le Nouvel An, nous organisons un feu d’artifice à Anvers, nous fermerons les routes afin qu’aucun véhicule ne puisse rouler dans la foule".

A Bruxelles, des véhicules de police blindés sont déjà réquisitionnés dans ce genre de scénario. Dès 2017, Anvers disposera également de ce genre d'engin.

"Nous avons acheté deux chars de police, et un véhicule d’intervention blindé", a précisé le bourgmestre d’Anvers. "Il est impossible d’écraser ce genre d’engin, ni de le repousser. Il est en outre capable de résister à des munitions de guerre".