Des blocs de béton pour sécuriser les Fêtes de Gand

Ce qui est arrivé à Nice ne peut pas arriver pendant les Fêtes de Gand qui débutent ce soir. C’est ce qu’a fait savoir le bourgmestre Daniël Termont, à la suite d’une nouvelle concertation sur la sécurité. Des blocs de béton vont être placés autour de la zone où se tiennent les ‘Gentse Feesten’ afin de protéger les visiteurs.

De nombreuses questions sécuritaires se posent après l’effroyable attaque terroriste qui a fait 84 morts hier soir à Nice, où un camion a foncé hier soir dans la foule qui assistait au feu d’artifice de la Fête nationale française.

La ville de Gand, où les Gentse Feesten débutent ce soir, se prépare à accueillir plus d’un million de visiteurs sur une durée de dix jours. Les organisateurs et les responsables de la Ville se sont dans ce cadre entretenus vendredi matin avec les services de sécurité et l’Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM). Plusieurs mesures de sécurité avaient déjà été prévues. Celles-ci seront toutefois renforcées.

"Ce qui est arrivé à Nice ne peut pas arriver à Gand", a déclaré le bourgmestre Daniël Termont. "Cela fait plusieurs jours que nous sommes occupés à installer des blocs de béton sur les voies d’accès à la ville. Personne ne pourra rouler dans le centre sans avoir été préalablement contrôlé", a-t-il précisé, rajoutant que les voies navigables étaient également sécurisées. 

Le bourgmestre a demandé aux visiteurs de ne pas annuler leur venue. "La peur est une très mauvaise conseillère. N'organisons pas notre vie différemment à cause d'hier. Parallèlement, l'imprudence est également mauvaise conseillère. Je demande à tous les participants d'être vigilants, de bien regarder autour de soi, et de signaler un éventuel élément suspect". 

Les visiteurs sont appelés à ne pas porter de sacs-à-dos. Notons par ailleurs qu’en juin dernier, à la demande du SPF Santé, les hôpitaux gantois ont fait l’inventaire de leurs capacités afin de se préparer au mieux à une éventuelle attaque terroriste. Les agents de police seront en outre présents en nombre dans les rues de la ville.

Les plus consultés