Passer son permis sera plus difficile en Flandre

Des fautes graves davantage sanctionnées lors de l’examen théorique, faire passer un test de risque sur simulateur pour la partie pratique, le gouvernement flamand a décidé de rendre l’examen du permis de conduire plus difficile.
McPHOTO / INSADCO / Bilderbox

La Belgique est un mauvais élève en matière de sécurité routière, les victimes de la route sont surtout des jeunes de 15 à 24 ans. Le ministre de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) avait annoncé il y a plusieurs années une réforme de l’examen pour le permis de conduire.

Dans la partie pratique, le ministre prévoit l’introduction de quatre manœuvres supplémentaires. Il veut aussi que des compétences telles que la perception du risque via simulateur soit désormais évaluée. L’accent sera également mis sur l’inspection technique du véhicule.

Dans la partie théorique, les fautes graves auront un poids plus important dans la note finale.

Ben Weyts veut aussi supprimer la période de 3 ans d’attente entre l‘examen théorique et le pratique. Ceux qui ont passé l’examen théorique et ne passent pas le pratique après un délai de 3 ans devront obligatoirement suivre 6 heures d’auto-école pour pouvoir demander un nouveau permis provisoire.

 

Kurt Desplenter