Les maisons de repos trop chères pour les seniors ?

Le parti d’opposition flamand SP.A estime que les coûts des maisons de repos deviennent inabordables pour un nombre croissant de personnes âgées et propose d’introduire le principe de la facture maximale. Les socialistes flamands estiment que le plafond doit être calculé sur base du revenu de chaque senior concerné, indique ce vendredi le quotidien Het Nieuwsblad.

Au cours des 18 mois écoulés, plus de 300 des 800 maisons de repos en Flandre ont introduit une demande pour pouvoir augmenter leurs prix. La vie en maison de retraite coûte actuellement en moyenne 1.600 euros par mois, alors que la pension moyenne d’un salarié avoisine les 1.200 euros mensuels.

"Pour beaucoup de gens, la vie en maison de retraite est devenue inabordable. Les soins doivent cependant rester à la portée financière de chacun. C’est pourquoi nous proposons de plafonner les factures des maisons de repos. Afin que chacun puisse y avoir accès", explique le député flamand Jan Bertels (SP.A).

"Nous ne contestons pas les prix des maisons de repos, parce qu’ils dépendent des soins qui y sont proposés, mais les autorités flamandes devraient assumer une part plus grande de la facture".

Concrètement, le parti socialiste flamand songe à l’introduction d’une facture maximale, qui serait calculée pour chaque senior sur base de ses revenus. "A l’image de la facture maximale qui a été introduite pour les frais scolaires" en Flandre, précise encore Jan Bertels.