Première : une prothèse oculaire par impression 3D

Des spécialistes en ophtalmologie de l’hôpital universitaire de Louvain (UZ Leuven), en Brabant flamand, ont eu recours à l’impression en trois dimensions pour développer une nouvelle prothèse oculaire sur mesure. Il s’agit d’une innovation dans le domaine médical. La prothèse sera en grande partie remboursée au patient.

Les chercheurs de l’hôpital universitaire Gasthuisberg sont parvenus à réaliser cette prothèse oculaire sur la base d'une empreinte en trois dimensions de l'orbite de l'œil du patient. Il s’agit d’un homme de 68 ans, pour qui la prothèse a donc été réalisée sur mesure.

Traditionnellement, un moulage de l’orbite était réalisé. La nouvelle technique - qui utilise l’imagerie (tomographie) volumique 3D numérisée à base d’un faisceau radiographique conique et un logiciel d’impression en 3 dimensions - appliquée par les spécialistes louvanistes est donc une première dans le domaine médical.

Le prix de la prothèse, testée sur le patient de 68 ans, s'élève à 1.300 euros. Ce montant sera en grande partie remboursé.

Quelque 70 à 100 prothèses oculaires sont réalisées annuellement à l'UZ Leuven. "Le coût n'augmentera pas avec cette nouvelle technique, car nous disposons déjà du logiciel et de l'imprimante 3D", expliquait le professeur Ilse Mombaerts, spécialiste en chirurgie oculaire.