Boonen prolonge chez Etixx-Quick Step jusque Roubaix

Le coureur cycliste de 35 ans (photo), originaire de Mol (province anversoise), roulera encore en 2017 sous le maillot de la formation belge Etixx-Quick Step. C’est ce qu’a annoncé le manager de l’équipe, Patrick Lefevere, vendredi soir dans l’émission "Vive le Vélo" (VRT). Tom Boonen s’est fixé pour but le Paris-Roubaix, dont il a été vainqueur à quatre reprises dans sa carrière. Boonen a également remporté à trois reprises le Tour des Flandres.

"Tom Boonen, Etixx - Quick-Step et Paris-Roubaix. Trois noms qui seront liés à jamais, indivisibles les uns des autres, et qui sont prêts à écrire un nouveau chapitre la saison prochaine", annonçait vendredi Etixx-Quick Step. Le coureur de 35 ans s'est accordé avec l'équipe "dont il est le symbole". Depuis son arrivée dans l'équipe, "Tom est devenu une des étoiles les plus brillantes de la galaxie du cyclisme", poursuivait la formation, dans un communiqué aux allures d'hommage.

L’information avait été annoncée vendredi soir, en primeur, par le manager de l’équipe, Patrick Lefevere (photo), dans l’émission "Vive le Vélo" de la VRT, dans le cadre du Tour de France.

Vainqueur à trois reprises du Tour des Flandres et à quatre reprises de Paris-Roubaix, le coureur a pris part mercredi au Grand Prix Pino Cerami (1.1), où il a terminé 87e, en guise de retour dans le peloton après trois semaines d'absence à la suite de problèmes respiratoires qui l'avaient considérablement gêné aux championnats de Belgique le 26 juin. Il avait dû abandonner avant le finish.

"Je suis très heureux que l'on soit arrivé à un accord", commentait vendredi "Tornado Tom" (photo), arrivé chez Quick Step en 2003. "C'est important pour moi de rester dans cette équipe, car j'ai, en gros, passé toute ma carrière ici et j'ai eu de nombreux beaux moments. (...) Je considère cette équipe comme ma seconde famille. Pour être franc, je ne me vois pas avec un autre maillot".

Tom Boonen ne devrait normalement pas disputer une saison complète en 2017. Il avait laissé entendre en avril qu'il voulait surtout avoir l'occasion de disputer une dernière fois les classiques de début de saison, avec en point de mire le Tour des Flandres et le Paris-Roubaix.

(c)Tim De Waele

Au départ du Tour de Wallonie

Ce samedi, Tom Boonen a pris le départ du 37e Tour de Wallonie, à Monceau-Sur-Sambre (Charleroi), soulagé après avoir fixé le terme de son avenir sportif. L'Anversois, qui fêtera ses 36 ans le 15 octobre prochain, a donc signé un contrat de quatre mois pour le début de saison 2017 avec son équipe, au sein de laquelle il évolue depuis 2003.

"Mes équipiers sont très contents que je reste dans l'équipe pour 2017, surtout Niki (Terpstra) qui a réalisé une petite vidéo du team avant le Tour de Wallonie et qu'il a postée sur Twitter", a expliqué Tom Boonen samedi avant le départ de l'épreuve wallonne par étapes.

"Je ne dirai pas vraiment que je pousse un 'ouf' de soulagement après cette reconduction. Il y avait eu effectivement eu un certain nombre de propositions ces derniers mois et j'avais pris mon temps pour y penser et peser le pour et le contre. Le temps était quand même venu de mettre un point final à ce dossier. Je suis donc prêt à encore une fois tout donner dans cette équipe et à essayer de gagner une grande classique de début de saison en 2017 et, ainsi, prendre ma retraite sportive sur un bon sentiment. Mon choix pour rester chez Etixx-Quick Step n'a pas vraiment été une difficulté pour moi. Cela avait d'ailleurs toujours été mon idée. Je n'avais qu'une seule proposition vraiment concrète de toute façon, celle de ma propre équipe".

"(…) J'ai eu une proposition d'un an chez Etixx-Quick Step mais, à ma demande, j'ai signé pour quatre mois. Je compte donc stopper après Paris-Roubaix. C'est mieux pour moi et c'est une superbe manière de prendre congé du peloton professionnel sur la piste de Roubaix. La décision est donc enfin prise et c'est bien pour moi, pour ma vie personnelle. Je ne peux pas, en effet, rester coureur professionnel éternellement. Et on ne peut pas se lancer dans un nouveau défi avant que le projet précédent soit venu à son terme, ce qui est désormais le cas".

"Je pense toutefois que j'ai encore de beaux défis sportifs à relever dans les semaines qui viennent pour la saison 2016, comme disputer un bon championnat du monde au sein de l'équipe nationale et un beau printemps 2017", concluait ce samedi l'ancien champion du monde.