Europa League : La Gantoise et Genk marquent des points

Dans le cadre du 3e tour préliminaire aller de l’Europa League, La Gantoise (photo) a écrasé les Roumains du FC Viitorul Constanta par 5-0, jeudi soir à la Ghelamco Arena de Gand, tandis que le Racing Genk a réalisé le strict minimum en s’imposant 1-0 à la Luminus Arena de Genk face aux Irlandais de Cork City. Le match retour est prévu jeudi prochain, en déplacement pour les deux équipes flamandes.

La Gantoise a fait de l'Europe l'une de ses priorités de ce début de saison. Un message qui semble être bien passé auprès des joueurs puisque, face aux Roumains du FC Viitorul Constanta - quatrièmes de leur championnat la saison dernière - les Buffalos se sont largement imposés par 5-0, jeudi soir à la Ghelamco Arena de Gand.

Si Coulibaly pensa donner l'avantage aux gantois sur une tête à bout portant dès la 12e minute de jeu, c'est finalement le défenseur central serbe Stefan Mitrovic (photo) qui profita d'un bon corner de Sven Kums pour inscrire de la tête le premier but de la partie, à la 17e minute. Vingt minutes plus tard, Kalifa Coulibaly réalisait le break en reprenant également victorieusement de la tête un excellent centre de Thomas Foket (37e, 2-0).

Après le retour des vestiaires, Coulibaly (photo principale) réitérait son exploit à la 51e minute, portant ainsi l’avantage des Gantois à 3-0. Six minutes plus tard, c’était au tour de Laurent Depoitre de tromper pour la quatrième fois de la soirée le gardien roumain Victor Rimniceanu (4-0, 56e).

A la 67e minute de jeu enfin, Renato Neto (photo) scellait définitivement le score de la rencontre à 5-0, à la suite d'une superbe action collective. La Gantoise avait ainsi pris une belle option pour les barrages. Jeudi prochain, les Buffalos se déplaceront sans pression en Roumanie, pour y disputer le match retour du 3e tour préliminaire.

Genk s’impose à Cork, sans briller

Pour sa troisième sortie européenne de la saison, le Racing Genk s'est imposé 1-0 sans briller, face aux Irlandais de Cork City, à la Luminus Arena de Genk. Une victoire sans encaisser qui pourrait toutefois s'avérer importante en vue d'une qualification pour les barrages de la compétition.

Grâce à un début de partie à son avantage, avec les tentatives de Alejandro Pozuelo (7e) et Nikos Karelis (10e), le Racing Genk a pris les devants à la demi-heure de jeu via Leon Bailey (photo) qui profita d'un bon service de Karelis pour faire mouche (1-0, 31e).

Au retour des vestiaires, Samatta ne réussit pas à ajuster sa tête et manqua de peu le break (58e). A la 73e minute, les Limbourgeois échappèrent au pire en concédant une dangereuse occasion à Sean Maguire, qui n'eut cependant pas la lucidité suffisante pour l'exploiter.

Au terme d'un second acte bien monotone, le Racing Genk s'imposa finalement avec un avantage de 1-0 et devra batailler jusqu'au bout lors du match retour, prévu le jeudi 4 août en Irlande.