Le relais belge 4x200m nage libre finalement maintenu

Surprenant renversement de situation, mardi après-midi à Rio. L’entraineur Ronald Gaastra annonçait via Twitter depuis la piscine olympique que le relais masculin du 4x200m nage libre prendra tout de même part aux séries de mardi soir. Lundi, Louis Croenen et Pieter Timmers avaient décidé de se concentrer sur leur compétition individuelle et l’équipe avait déclaré forfait. Ce qui avait soulevé des critiques. Finalement, Croenen nagera la série, avec Dekoninck, Vanluchene et Surgeloose.

Suite à sa qualification pour les finales du 200m papillon - son rêve olympique -, Louis Croenen avait annoncé lundi soir qu’il ne prendrait pas part au relais 4x200m nage libre pour pouvoir se concentrer mardi soir sur sa prestation individuelle et ne pas être fatigué par le relais.

Avant le début des Jeux Olympiques déjà, Croenen avait évoqué pareil scénario pour le cas où il se qualifierait pour la finale du 200m papillon, étant donné que les séries du relais ont lieu le même soir. Son coéquipier Pieter Timmers avait aussi annoncé ne pas vouloir combiner le relais avec les séries du 100m nage libre, mardi

Il manquait donc un nageur belge pour le relais. Immédiatement après la demi-finale de Croenen, l’entraineur Ronald Gaastra avait donc annoncé le forfait. Ce qui avait suscité de nombreuses critiques dans le monde sportif belge.

Ce mardi après-midi, Gaastra faisait cependant subitement savoir via Twitter qu’un quatuor prendra finalement bien part aux séries du 4x200m nage libre en soirée. Pieter Timmers (photo) - qui nage déjà deux fois ce mardi - ne sera pas de la partie, mais bien Louis Croenen, Glenn Surgeloose, Dieter Dekoninck et Emmanuel Vanluchene. Le relais 4x200m belge avait pris la 2e place récemment à l’Euro de Londres.

Jasper Jacobs

Judo: Joachim Bottieau éliminé

Eliminé ce mardi dès son entrée en compétition aux JO, en seizièmes de finale, le judoka belge Joachim Bottieau (photo) n'a pas profité de son statut de tête de série N.8 (7e mondial). Il a été éliminé sur une pénalité par l'Italien Matteao Marconcini (IJF 34).

Le Boussutois termine la compétition en 17e position. Il avait pris la 9e place il y a quatre ans à Londres. "C'est un peu dur comme défaite. Je suis dégoûté", a-t-il indiqué après le combat. "Je me sentais bien. Je suis triste de ne pas avoir pu montrer mieux que cela", confiait plein de regrets Joachim Bottieau.

Dans la catégorie des moins de 81 kilos en judo, Joachim Bottieau représentait un des espoirs de médailles pour la Belgique.