Louis Croenen en finale olympique du 200m papillon

Lundi, au 3e jour des Jeux Olympiques de Rio, le nageur de 22 ans (photo) a réalisé son rêve : se qualifier pour la finale du 200m papillon. Kirsten Flipkens continue à se qualifier en tennis et a battu la Tchèque Lucie Safarova, alors que Maxime Mottet n’y est pas parvenu en tir aux clays - où il s’est classé 10e - et que Karin Donckers a été éliminée au cross-country en raison d’une chute de son cheval Fletcha Van't Verahof. Quant à Evi Van Acker et Wannes Van Laer, ils ont entamé la compétition de voile, avec deux premières régates.

Son temps en séries - 1:56.48, lui conférant la 14e place - en début d'après-midi, lundi, ne le laissait pas présager. Louis Croenen (photo) a réussi à 22 ans à réaliser son rêve olympique: il nagera la finale du 200m papillon mardi soir. Pour 4/100es de seconde, à l'Australien Grant Irvine (4e chrono des séries), le nageur du pôle de Wachtebeke a arraché le 8e ticket d'une finale où le duel entre les stars Michael Phelps et Laszlo Cseh pourrait être arbitré par le tout jeune Hongrois Tamas Kenderesi.

Louis Croenen devient ainsi le premier nageur belge à atteindre ce niveau depuis un certain Frederik Deburghgraeve, vainqueur du 100m brasse à Atlanta, en 1996. "Je suis en finale, malgré un temps moyen (1:56.03). Mais tout le monde a nagé en dessous de ses meilleurs chronos. Je ne sais pas pourquoi. Je n'avais pas de bonnes sensations dans l'eau." "En séries, ce n'était pas bon (1:56.48), j'étais 14e mais j'aurais pu être 18e. Je manquais de rythme de compétition. J'étais très content d'être en demies. J'avoue que je n'étais pas très confiant avant la course de ce soir."

En demi-finales, le nageur du Shark a gagné deux places dans les derniers 50m. "Il a parfaitement manœuvré. Il n'a pas immédiatement accéléré au début de la dernière longueur, mais l'a fait progressivement et a encore passé le concurrent à côté de lui tout à la fin", analysait son coach Rik Valcke.

"Paut-être vais-je maintenant pouvoir titiller mon record de Belgique en finale (1:55.39, qui aurait constitué le 4e temps des demi-finales)", espérait Louis Croenen (photo). Réponse mardi soir juste avant 22h30 heures locales (03h30 belges). Croenen est aussi le 5e athlète/équipe à réaliser un Top 8 à Rio, après les deux médaillés Greg Van Avermaet et Dirk Van Tichelt, le gymnaste Dennis Goossens, et le relais 4X100 m nage libre messieurs, 6e de sa finale.

Tennis : Flipkens qualifiée pour les huitièmes de finale

Kirsten Flipkens, 30 ans, 61e joueuse mondiale, avait réussi l'exploit samedi de battre l'Américaine Venus Williams, 6e mondiale au premier tour en 2 sets à 1 (4-6, 6-3, et 7-6 (7/5)). Lundi, l’Anversoise poursuivait sur sa lancée en remportant le premier set 6-2 de son deuxième match en simple, qui l’opposait à la Tchèque Lucie Safarova (29e mondiale). Mais son adversaire, souffrant de maux au ventre, devait abandonner la partie (photo), permettant à Flipkens de se qualifier à nouveau sans trop d’efforts.

Au troisième tour, soit en huitièmes de finale, Kirsten Flipkens sera opposée à l’Allemande Laura Siegemund, victorieuse de son côté de la Chinoise Shuai Zhang, 50e au classement WTA, 27 ans. Flipkens mène 2 victoires à 1 dans ses confrontations sur le circuit avec l'Allemande. Si les deux premiers duels ont été remportés par la Belge, à Hechingen en Allemagne (terre battue) et à Belfort en France sur surface dure, c'était en 2005 et 2006. Le dernier match entre les deux joueuses a été gagné par l'Allemande à Luxembourg (7-6 (7/2), 6-1) sur surface dure.

Associée à sa compatriote Yanina Wickmayer (photo), Kirsten Flipkens est toujours aussi engagée en double. Le duo, invité de dernière minute, a passé le premier tour en profitant aussi de l'abandon des Kazakhes Yaroslava Shvedova et Galina Voskoboeva, après un premier set remporté 6-1 par les Belges.

Au deuxième tour (8es de finale), Wickmayer et Flipkens seront opposées aux Espagnoles (N.4) Garbine Muguruza, lauréate de Roland Garros, et Carla Suarez Navarro.

Tir aux clays : Maxime Mottet déçu de sa performance

Le Belge de 25 ans originaire de Saint-Hubert a terminé dixième des qualifications, lundi à Rio, et ne s’est pas qualifié pour les demi-finales. "Oui, j'ai atteint mon premier objectif (qui était de figurer dans le Top 12), mais je suis déçu de la performance: 116 (sur 125 plateaux tirés). Mon record est de 122." "Comme tout compétiteur ici aux Jeux, quand on n'a pas de médaille, on peut être déçu",

Maxime Mottet (photo) s'est classé 10e, sur 33, de l'épreuve olympique de trap de tir aux clays. Il termine à deux points du Top 6 qui ouvrait les portes aux demi-finales. Seizième dimanche à l'issue de la première journée (68/75), il a beaucoup mieux tiré lundi lors de la seconde journée en réalisant un 48/50 qui lui a permis de remonter jusqu'au au dixième rang final.

"C'est très spécial comme compétition. Ce n'est comparable à rien. Etre suivi toute la journée par une caméra, partager un appartement dans le village olympique, c'est très différent. Moi, quand j'ai fini de tirer j'aime me retrouver seul. C'est ça l'expérience des Jeux. Il faut l'avoir vécue pour pallier ces inconvénients à l'avenir. Il n'y a rien qui vaut les JO. Je comprends pourquoi on se bat pour avoir la place." Son prochain gros objectif: les Mondiaux de Moscou, durant l'été 2017.

Voile : Van Acker 4e et Van Laer 30e, après 2 régates

Evi Van Acker (photo) pointe au 4e rang, en Laser Radial, à l'issue de la première journée des compétitions de voile des Jeux Olympiques, et des deux régates au programme lundi sur le plan d'eau de la Marina Da Gloria. La Gantoise, médaillée de bronze à Londres il y a quatre ans, a terminé 13e de la deuxième régate du jour après avoir pris la 2e place en ouverture.

Elle était 5e après les deux régates, mais elle a grimpé d'une place au classement à la suite du déclassement de la Chinoise Lijia Xu. Celle-ci était en tête du classement, mais sa 3e place dans la seconde régate lui ayant été retirée, elle recule au 38e rang. Mardi, deux autres régates sont au programme. Après dix régates, les dix meilleur(e)s se retrouvent pour la course à la médaille lundi prochain.

En Laser chez les messieurs, Wannes Van Laer a pris la 27e place d'une premier régate remportée par le Croate Tonci Stipanovic. Là aussi, un concurrent, arrivé 5e, le Norvégien Kristian Ruth a été disqualifié, permettant à Wannes Van Laer, arrivé 28e de gagner une place. Au terme de la seconde régate et de la première journée, Wannes Van Laer se classait néanmoins 30e.

Equitation : Donckers éliminée, Vanspringel est 25e

Karin Donckers sur Fletcha Van't Verahof a été éliminée du concours complet des Jeux, lundi soir, à cause d'une chute dans le cross-country, deuxième des trois épreuves au programme. Son cheval a marqué un temps d'hésitation à la réception après le franchissement d'un obstacle provoquant la chute de Karin Donckers, sans gravité, mais la combinaison a été éliminée.

Donckers (photo) occupait la 7e place à l'issue de la première épreuve, le dressage, dimanche. La cavalière de 45 ans, qui prenait part à ses 6es Jeux à Rio, avait fini 15e sur Gazelle de la Brasserie à Londres il y a quatre ans.

Le deuxième cavalier belge dans le concours complet à Rio, Joris Vanspringel en est, quant à lui à ses quatrièmes Jeux. Il a réussi lundi dans cette épreuve du cross-country un score de 21.60. Il occupait, avec Lully Des Aulnes, la 52e place après le dressage et pointe désormais au 25e rang (avec un total de 75.90) sur les 65 cavaliers au départ. Ce mardi, il prendra part à la dernière épreuve, le jumping.