Goffin en 8e de finale, Timmers en finale avec un record

A Rio de Janeiro, David Goffin (photo) s’est qualifié mardi soir pour les 8e de finale du tournoi de simple en tennis en battant l’Israélien Dudi Sela en 2 sets, alors que Yanina Wickmayer et Kirsten Flipkens étaient éliminées au 2e tour du double par le duo espagnol. Pieter Timmers s’est qualifié pour la finale du 100m nage libre, tandis que Louis Croenen a terminé 8e la finale du 200m papillon. Le relais belge 4x200m nage libre a également fini 8e et dernier la finale de cette discipline, pour laquelle il avait d’abord déclaré forfait, avant de se raviser.

Le Liégeois David Goffin (ATP 13) n'a pas tremblé mardi soir, au moment de se qualifier pour les 8es de finale du tournoi de simple messieurs des Jeux Olympiques de Rio. Opposé à l'Israélien Dudi Sela (ATP 65), il s'est imposé sur le score de 6-3 6-3, après avoir breaké son adversaire d'entrée de jeu.

L'Israélien n'a eu que deux balles de break sur toute la rencontre, dont une qu'il a effectivement transformée. Le Belge, 8e tête de série du tableau de simple messieurs, sera opposé en 8es de finale au Brésilien Thomaz Bellucci (ATP 54), qui aurait l'avantage d'un public acquis.

Goffin (photo) avait déjà battu, au premier tour, l'Australien Sam Groth (ATP 70) sur le score de 6-4 6-2, en moins d'1h30 de jeu. A propos de la rencontre de mardi, le Liégeois déclarait : "Ce match me fait du bien. Il me met bien dans le tournoi. Il y a eu beaucoup de rallyes. Les jambes tournent bien, mon service est très bien revenu en fin de partie. Dans l'ensemble tout va bien, tout s'est bien passé". Le n°1 belge a en effet pris à trois reprises le service de Sela dans le premier set, un seul break lui a suffi dans le second pour gagner au bout de 1h11 de jeu.

2016 Getty Images

Wickmayer et Flipkens éliminées

Les joueuses de tennis Kirsten Flipkens (photo) et Yanina Wickmayer n’ont par contre pas survécu à ce mardi. En simple, Kirsten Flipkens (WTA 61) - qui avait créé l’exploit en battant Venus Williams au premier tour et qui avait éliminé la Tchèque Lucie Safarova au second tour - a été battue au 3e tour par l’Allemande Laura Siegemund (WTA 32), en 2 sets 6-4 et 6-3.

Blessée à la cuisse pendant son match en simple, Flipkens était cependant remontée sur le court pour disputer son deuxième match en double, aux côtés de Yanina Wickmayer (WTA 36). Les deux Belges étaient opposées aux Espagnoles Garbine Muguruza et Carla Suarez Navarro, têtes de série n°4.

La paire belge s’est finalement inclinée en trois sets 7-5, 2-6, 6-2, en 1h48 de jeu. Menant en début de match (3-0 et 4-1), elle concédait la première manche 7-5 en 43 minutes. Flipkens et Wickmayer revenaient à hauteur des Espagnoles en empochant le deuxième set 6-2 en 35 minutes. 6-2 fut aussi le résultat du 3e set, remporté par Muguruza et Suarez Navarro sur leur première balle de match. Les deux joueuses belges quittent néanmoins Rio satisfaites de leur résultat.

Le relais belge 4x200m nage libre termine huitième

L'équipe belge a terminé à la huitième et dernière place de la finale du 4x200m nage libre messieurs mardi soir. Louis Croenen, Dieter Dekoninck, Glenn Surgeloose et Pieter Timmers ont nagé en 7:11.64, un moins bon temps qu'en séries sans Timmers (7:08.72).

Le quatuor (photo) a pu compter sur Pieter Timmers, qui remplaçait Emmanuel Vanluchene. "La huitième place n'est pas le résultat que nous espérions. Nous avons eu la malchance de nous retrouver à côté des Japonais, qui, avec leur troisième place, ont livré une meilleure performance qu'attendu. Cela a compliqué les choses parce qu'il y avait beaucoup de vagues derrière eux. A côté de l'Allemagne ou des Pays-Bas, nous aurions peut-être réalisé une meilleure performance".

Pieter Timmers a regretté la préparation perturbée par la polémique autour du forfait éventuel du relais belge. "La nuit n'a pas été de tout repos pour tout le monde. Il a été décidé lundi de ne pas participer, puis mardi matin nous avons appris que nous allions quand même nager. Certains membres de l'équipe en sont devenus un peu fous. C'est logique", a-t-il déploré.

Louis Croenen (photo), qui a plongé le premier dans le bassin olympique pour l'équipe belge, avait disputé peu avant la finale du 200 m papillon, remportée en 1:53.36 par l’Américain Michael Phelps. Le Belge s'est classé huitième.

"C'était une soirée chargée mais j'en ai bien profité, même si c'était d'une manière peu confortable dans la piscine", a-t-il plaisanté. "J'avais hâte de disputer les finales. Au moment venu, la pression s'est estompée, mais la fatigue a pris le dessus. Au meilleur de ma forme, j'aurais peut-être pu améliorer mon propre record belge. Cela n'a pas été le cas, mais j'ai quand même atteint deux finales olympiques. Je pense que je peux parler d'un tournoi réussi, même si je n'ai pas toujours obtenu les résultats escomptés", résumait Croenen.

Toujours mardi soir, Pieter Timmers (photo) s'est qualifié pour la finale du 100 m nage libre. Il a effectué le 6e temps des demi-finales, terminant 3e de la seconde demi-finale en 48.14. Il battait ainsi son propre record de Belgique (48.22) qu'il détenait depuis les Mondiaux 2015 à Kazan.

La finale aura lieu mercredi à 23h03, soit à 4h03 dans la nuit de mercredi à jeudi en Belgique.
Glenn Surgeloose a été éliminé en séries du 100m nage libre avec le 19e temps (48.65).

Aviron : Hannes Obreno en demi-finales du skiff

Le rameur Hannes Obreno (25 ans) s'est qualifié mardi pour les demi-finales du skiff. Tout comme samedi en séries, le Belge s'est montré le plus rapide de sa course, le 3e quart de finale. "C'était plus dur aujourd'hui qu'en séries. L'eau était plus agitée, ce qui rend la stabilité plus précaire", a expliqué Obreno. "Mon temps (6:48.90) était très bon, le troisième meilleur des quarts de finale."

Obreno essayera maintenant de décrocher son ticket pour la finale A. "J'ai maintenant deux jours pour récupérer. Cela devrait suffire. Je suis désormais dans le top 12. Avant les Jeux, j'aurais signé à deux mains pour une demi-finale. Maintenant que j'y suis, je ne peux pas non plus dire que mes JO sont réussis. C'est un bon début. Tout se passe comme souhaité. Les sensations sur le bateau sont très bonnes."

AFP or licensors

Ce mercredi, on apprenait que les demi-finales du skiff en aviron, prévues jeudi, ont été reportées à vendredi. Les conditions météorologiques (pluie et vent) ont contraint les organisateurs à annuler (pour la deuxième fois) une journée complète de compétition en aviron à Rio.

En voile, au terme de leur deuxième jour de régate, Evi Van Acker et Wannes Van Laer sont assez bien placés. Van Acker (photo) se classe cinquième après 4 régates en Laser Radial, tandis qua Van Laer est 20e en Laser.

Equitation : Vanspringel 24e du concours complet

Joris Vanspringel (photo) a terminé mardi le concours complet en équitation à la 24e place. Le Belge de 53 ans, qualifié de justesse pour la finale après s'être classé 25e au terme des qualifications du jumping, a écopé de 4 points de pénalité sur son dernier parcours de saut d'obstacles. Sur Lully des Aulnes, il a fait tomber un élément du tout dernier obstacle du parcours, terminant cependant dans le temps imparti.

Il totalise 87.90 points de pénalité après le dressage, le cross-country, les qualifications et la finale du jumping, ce qui le place à la 24e place du classement final. L'Allemand Michael Jung a prolongé son titre olympique en individuel, s'imposant devant le Français Nicolas Astier et l'Américain Philip Dutton.

Vanspringel, originaire de Turnhout, participait à ses quatrièmes Jeux à Rio, mais c'est seulement la 2e fois qu'il termine le concours complet individuel. A Athènes en 2004, et à Londres en 2012, il avait joué de malchance, étant forcé d'abandonner le concours complet pendant (Athènes) et après (Londres) le cross-country. A Athènes, son cheval, qui avait lourdement chuté dans cette épreuve, avait même dû être euthanasié, un souvenir douloureux pour le cavalier belge. A Pékin, il avait terminé 46e.